07
déc
2015
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Ivan TIMOFEEV, Elena ALEKSEENKOVA

L’Eurasie dans la politique étrangère russe : intérêts, opportunités, contraintes Russie.Nei.Visions n° 89, décembre 2015

Au cours des deux dernières années, plusieurs phénomènes ont incité la Russie à renforcer le vecteur eurasiatique de sa politique étrangère. D’une part, la forte dégradation des relations avec l’Occident, dans le contexte de la crise ukrainienne, a conduit la Russie à modifier son approche de la multipolarité.

capturernv_89_fr.jpg
L'Eurasie dans la politique étrangère russe Télécharger
0.69 Mo

Celle-ci est désormais perçue comme la possibilité d’avoir accès simultanément à plusieurs sources de modernisation et de croissance économiques. Le succès de ce vecteur eurasiatique dans la politique étrangère russe nécessite de mener de sérieux efforts en faveur du développement économique et de la sécurité de la région. D’autre part, en matière de développement, la Russie possède un fort potentiel, peu exploité. Il est néanmoins indéniable que Moscou dispose des moyens d’assurer la sécurité régionale, condition nécessaire au développement économique dans un contexte sécuritaire incertain. La politisation des projets économiques est l’un des plus grands risques qui pèsent sur l’intégration eurasiatique.

Ivan Timofeev est directeur de programmes au Conseil russe des affaires étrangères (RSMD).

Elena Alekseenkova est directrice de programmes au Conseil russe des affaires étrangères (RSMD).

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
intégration eurasiatique Route de la Soie Eurasie Kazakhstan Chine