28
fév
2017
Publications Etudes de l'Ifri

Three Years of China’s New Silk Roads: From Words to (Re)action? Études de l’Ifri, février 2017

Un peu plus de trois ans se sont écoulés depuis le lancement par le Président Xi Jinping du projet de Nouvelles Routes de la Soie. Utilisé pour la première fois à l’occasion d’un discours au Kazakhstan à l’automne 2013, ce concept a suscité bien des interrogations alors qu’une vaste campagne de diplomatie publique très bien orchestrée se déployait tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

notetransversale2017.jpg

Il était alors assez difficile de cerner ce que cette expression pouvait bien cacher et ce sur quoi cette stratégie déboucherait, les explications officielles et les projets concrets demeurant rares jusqu’au début de 2015. Un peu plus de trois ans plus tard, le projet des Nouvelles Routes (maritimes et terrestres) de la Soie, également appelé Initiative « Une ceinture, une route » (One Belt, One Road), a enfin commencé à prendre corps. Des projets concrets ont été identifiés, des institutions mises en place et des moyens financiers engagés. Pourtant l’initiative reste vague et confuse à bien des égards et l’expliquer demeure et demeurera une tâche difficile pour les chercheurs tant chinois qu’étrangers.

Un moyen de se faire une idée plus précise du projet et de ses objectifs est de s’appuyer sur les réalisations concrètes et d’examiner les réactions qu’elles ont pu susciter. C’est l’approche qui est suivie dans cette publication par un groupe de chercheurs de l’Ifri.

 

Ce contenu est disponible en anglais: Three Years of China's New Silk Roads: From Words to (Re)action?

 

 

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
nouvelles routes de la soie OBOR Chine Russie Turquie Afrique