21
déc
2016
Publications Notes de l'Ifri

L’islamisation à Madagascar Notes de l’Ifri, décembre 2016

L’islam à Madagascar fait depuis deux ans l’objet d’une très forte couverture médiatique et politique. Cet attrait – aussi massif que soudain – tranche avec le faible nombre d’études sur l’islam à Madagascar. Le dernier ouvrage contemporain traitant de cette thématique, Les Chemins de l’islam à Madagascar, de Noël Jacques Gueunier, date de 1994.

couv_islam_pellerin_madagascar.jpg

La thématique de « l’islamisation » est dominante dans le traitement politico-médiatique, relayant des informations souvent non vérifiées, voire totalement erronées, mais qui traduisent l’inquiétude qui gagne les différentes strates de la société malgache, très majoritairement chrétiennes. Pourtant, l’islam et la thématique de l’islamisation ont une histoire ancienne dans le pays. Il s’agira ici d’une part de retracer l’histoire longue de l’islam à Madagascar, inscrite elle-même dans celle de l’islam en Afrique de l’Est, et d’autre part d’évoquer la récurrence du spectre de l’islamisation dans le pays et de tenter d’en expliquer les raisons.

Toutefois, cette notion d’islamisation est floue et peut renvoyer à des phénomènes différents dans l’esprit de ceux qui l’évoquent. Trois dynamiques principales sont ainsi indistinctement évoquées : une présumée augmentation de conversions à l’islam ; une affirmation de l’identité politique et sociétale musulmane ; une radicalisation du discours religieux vers plus d’intransigeance jusqu’à légitimer le recours à la violence. Les deux premiers aspects renvoient effectivement à une forme d’islamisation. Nous verrons qu’il ne s’agit pas un phénomène uniforme, porté par des acteurs homogènes, de manière organisée et planifiée. Le troisième aspect renvoie davantage au concept d’islamisme, lequel fait lui-même référence à une diversité d’acteurs représentant des courants différents, allant de l’expression d’un Islam littéraliste jusqu’au djihadisme.

 

L'islamisation à Madagascar
l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
islam islamisation radicalisation Madagascar Océan Indien