02
mar
2016
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

Migrations : logiques africaines Politique étrangère, n° 1, printemps 2016

Les causes des déplacements de populations africaines, dans leurs pays, sur le continent, ou vers l'Europe, sont anciennes et multiples. Le terme de « migrations » recouvre des situations, et des implications, internes et internationales, très diverses. Les facteurs de la mobilité doivent être analysés finement. On ne peut répondre à la complexité du problème par la simple gestion des frontières, ou l'externalisation de la question, comme semble tentée de le faire l'Union européenne.

PE 1-2016_couverture

 

PLAN DE L'ARTICLE

- Des migrations modernes qui s'inscrivent dans des mobilités anciennes et multiples

- L'impact de la période coloniale

- L'Afrique dans les migrations internationales : une place relativement faible

- Migrations de travail et tensions xénophobes

- Les multiples facteurs des mobilités modernes

- L'obsession migratoire de l'Europe, le silence de l'Afrique

 

Alain Antil est responsable du programme Afrique subsaharienne de l'Ifri.
Christophe Bertossi est directeur du centre Migrations et Citoyennetés de l'Ifri.
Victor Magnani est chargé de projets au programme Afrique subsaharienne de l'Ifri.
Matthieu Tardis est chercheur au centre Migrations et Citoyennetés de l'Ifri.

 

Article publié dans Politique étrangère, vol. 81, n°1, printemps 2016.

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
migrations déplacements internes Afrique Union européenne