Vous êtes ici

Sécurité intérieure

La porosité des frontières est une des caractéristiques essentielles des relations internationales contemporaines. Elle est évidente en matière d’économie ou de communication, comme en témoignent la profusion des échanges commerciaux et la densité des réseaux d’information transfrontaliers.

Elle touche également les domaines de la défense et de la sécurité : l’impossibilité de séparer nettement les menaces internes et externes n’est d’ailleurs pas nouvelle, comme l’attestent les nombreux attentats d’origine internationale qui ont secoué la région parisienne dans les années 1970 et 1980.

Si la thématique du « continuum sécurité défense » fait l’objet d’un large consensus depuis la parution du Livre Blanc de 2008, il reste à anticiper les interactions interne-externe  à venir et à comprendre leurs implications pour la sécurité collective de la population française. L’objectif du programme « sécurité intérieure » est d’étudier plus spécifiquement :

  • Les processus de radicalisation (rôle des réseaux sociaux comme outils de radicalisation idéologique et de mobilisation informelle, apparition de nouvelles formes de contestation violente, répercussions du conflit israélo-palestinien en France)
  • Le terrorisme (évolution de la mouvance djihadiste internationale, menaces physiques et cybernétiques pesant sur les infrastructures critiques, adaptation des dispositifs de prévention et de répression)
  • Les risques technologiques et sanitaires (dispositifs d’alerte précoce, pandémies)
Marc HECKER

Chercheur au Centre des études de sécurité de l'Ifri, directeur des publications de l'Ifri et rédacteur en chef de Politique étrangère

...
30/09/2015

Depuis le début de la crise en Ukraine, la Russie a déclenché une véritable « guerre de l’information ». Moscou perçoit sa relation avec les pays occidentaux comme un état de conflit permanent qui nécessite l’emploi de moyens alternatifs afin d’affaiblir la volonté et la...

16/02/2015
Par : Marc HECKER

Dans cet article publié en mandarin peu de temps après les attentats de janvier 2015 à Paris, Marc Hecker explique les raisons de l'engouement pour le jihad en Syrie et analyse les mesures prises par le gouvernement français pour lutter contre le terrorisme.

27/08/2014
Par : Marc HECKER

Les réseaux sociaux permettent une nouvelle gestion des catastrophes naturelles, voire des violences sociales. Il devient plus facile de localiser les victimes, de trouver des lieux de refuge, de coordonner l'aide humanitaire. La prévention est aussi rendue plus efficace. Cet outil sera de...

05/06/2009
Par : Lakddar BENCHIBA

Al-Qaida au Maghreb islamique reste fondamentalement une organisation algérienne (le GSPC) qui s’est donné un « projet maghrébin ». Mais elle incarne aussi un second âge du terrorisme qui tente de fondre la problématique algérienne dans une géopolitique globale centrée sur l’antagonisme Islam...

Aucun résultat

28/08/2016
Par : Marc HECKER, invité d'Isabelle Lasserre dans "Une semaine dans le monde" sur France Culture

"Pour cette dernière émission, les invités débattent de la stratégie américaine en Syrie. Comment lire les choix de Barack Obama, coincé entre l'interventionnisme et le laisser-faire ? Ensuite, il sera question d'Al-QaÏda, dont la capacité de nuisance est encore totale."

...
09/06/2016
Par : Nathalie Guibert, article sur le Focus stratégique de l'Ifri, Le Monde
Risques d’incidents, mauvaise complémentarité avec les forces de police, surchauffe des armées et fragilisation de leur valeur dissuasive : une note bien informée du laboratoire de recherche sur la défense de l’Institut français des relations...
25/03/2016
Par : Elie TENENBAUM, Table ronde d'actualité internationale de FRANCE CULTURE 

Bruxelles cette semaine, Grand-Bassam en Côte d’Ivoire quelques jours plus tôt, Istanbul, Ouagadougou, San Bernardino aux USA, Bamako, Beyrouth, Egypte, Sousse, et Paris bien sûr....

11/01/2016
Par : Marc HECKER,  , interviewé par Elisa Braun pour Regards Sur Le Numérique

"Soyons clairs : Internet n'est pas le seul responsable de la radicalisation. La radicalisation est un phénomène complexe : de nombreux facteurs (sociaux, culturels, religieux, etc.) doivent être pris en compte dans les processus d'évolution vers le djihadisme."

01/12/2015
Par : Marc HECKER,  , invité de Sonia Devillers dans "l'Instant M" sur France Inter

"C’est une première. L’Etat-major des armées françaises vient d’ouvrir un compte twitter. Longtemps, pourtant, les réseaux sociaux ont constitué une menace pour le secret défense, une hérésie culturelle pour la « grande muette ». Les militaires et les nouveaux médias, tour du monde...

24/11/2015
Par : Marc HECKER, , article paru dans Libération

Les attentats de Daech nous confrontent à un nouveau terrorisme. La proclamation d’un califat a créé un appel d’air inédit. Environ 25.000 combattants étrangers ont afflué vers la Syrie et l’Irak, dont plus de 5.000 Occidentaux.