Publié le 17/01/2019

Thomas GOMART

Plus rien ne semble réguler la bonne marche de la planète : rupture d’accords, alliances fragilisées, affaiblissement des démocraties libérales, basculement géoéconomique vers l’Asie, menaces nationalistes, risques écologiques, politique du tweet… Le monde est-il devenu incontrôlable ?

Avec son double regard d’historien et de spécialiste des relations internationales, Thomas Gomart éclaire la transformation inédite des rapports de force internationaux – ascension de la Chine, unilatéralisme des États-Unis, fragmentation de l’Europe, retour de la Russie – et des sujets transversaux comme l’énergie et le climat, les transformations de la guerre, les sanctions économiques, le cyber et l’espace ou la pression démographique et migratoire.
 
Avec un grand souci de pédagogie, il invite le lecteur à le suivre sur toutes ces lignes de front. Dans un monde limité et interconnecté, confrontation et coopération sont désormais indissociables. Et si la mondialisation a modifié la répartition de la richesse mondiale et facilité la mise en réseau, elle n’a nullement effacé les rapports de puissance. Au contraire, elle en accentue les effets. Cet essai vise à abandonner nos illusions et à gagner en lucidité : les Européens vivent dans un monde qui sera de moins en moins à leur image. Il faut s’y préparer.
 
 
Thomas Gomart est historien et directeur de l’Institut français des relations internationales (Ifri) depuis 2015. Il est membre des comités de rédaction de Politique étrangère, de la Revue des deux mondes et d’Études dont il assure la chronique internationale.
 
Prix du Livre de Géopolitique 2019 remis à Thomas Gomart, directeur de l'Ifri, par Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Paris le 18/06/2019

 
 
Thomas Gomart, L’affolement du monde - 10 enjeux géopolitiques, Paris, Éditions Tallandier, 320 pages.
Commander l'ouvrage [1]
 
[scald=13909:sdl_editor_representation]
 

 

Contact médias Ifri : 
Natacha Crance, responsable de la communication - crance@ifri.org [2]