picto-thema_energie.png

Aurélie FAURE SCHUYER

Chercheur au Centre Énergie, bureau Ifri Bruxelles de 2014 à 2016

 

Aurélie Faure a été chercheur à Ifri Bruxelles de 2014 à 2016. Elle a exercé pendant 15 années dans le secteur financier, pour BNP-Paribas, HSBC et Dexia Asset Management, en tant qu’analyste des sociétés des secteurs de l’énergie et des matières premières (compagnies pétrolières, sociétés de services pétroliers, sociétés minières, compagnies d’électricité, gaz et eau), puis en tant qu’analyste du développement durable.

Elle est diplômée de l’université de Paris-Dauphine (Maîtrise des Sciences de Gestion), où elle a étudié la formation des prix sur le marché du pétrole brut (mémoire de maîtrise), avant de rejoindre l’Ecole Nationale du Pétrole et des Moteurs (ENSPM), pour un DEA en Economie de l’Energie (1996). En outre, Aurélie Faure est diplômée de la Société Française des Analystes Financiers.

Plus récemment, elle a suivi un programme de Master Exécutif en Communication et Politique Européenne à l’IHECS, école spécialisée en journalisme et communication à Bruxelles.

Axes de recherche : économie des marchés pétroliers et gaziers, rentabilité et valorisation financière des sociétés énergétiques,  indicateurs du développement durable,  politique européenne de l’énergie.

 

 

Toutes mes publications
20/09/2016

Les politiques européennes du transport envisagent le développement d’une infrastructure de recharge pour véhicules électriques. Suite au scandale Volkswagen et dans un contexte de signal prix faible sur le marché du carbone, l’Union européenne remet en avant l’électrification du secteur...

08/06/2016
Par : Aurélie FAURE SCHUYER, Abhishek SHIVAKUMAR, Paul DEANE, Bo NORMARK, et al.

L'intégration des énergies renouvelables, l'augmentation de la part de l'électricité dans la consommation d'énergie européenne et l'usage croissant d'appareils électriques par les foyers peut induire de larges variations dans la demande d'électricité. Ce rapport INSIGHT_E explore les solutions...

23/06/2015
Par : Joris DEHLER, Authoring team: , Aurélie FAURE SCHUYER, Dogan KELES, Thomas TELSNIG (IER), Manuel BAUMANN (KIT), David FRABOULET (KIC-IE/CEA), Benjamin FLEISCHER (IER)

Si le coût de production de l'énergie à partir de sources renouvelables passe sous le niveau des prix de l'électricité au détail, l'auto-consommation peut contribuer à l'intégration des énergies renouvelables au réseau d'électricité.

01/06/2015

La Conférence climat à Paris (COP21) ouvre la porte à un nouveau régime climatique post-2020 dans lequel la Chine et les autres grands émetteurs devront fournir des preuves solides des efforts domestiques réalisés pour lutter contre le réchauffement climatique.

Tous mes médias
17/09/2015
Par : Aurélie FAURE SCHUYER,  article publié dans Novethic, le média expert de l'économie responsable

Plusieurs innovations récentes devraient inciter les particuliers à produire, voire auto-consommer, de l’électricité photovoltaïque. Loin d’être toujours révolutionnaire sur le plan technologique, son apport consiste parfois à employer au mieux des technologies existantes pour simplifier la...

02/07/2015
Par : Aurélie FAURE SCHUYER,  , dans Le Bulletin de l'Industrie pétrolière (BIP), article de Thimothée Bongrain

Le Premier ministre Li Keqiang, a annoncé officiellement mardi 30 juin la contribution très attendue de la Chine à la réduction des émissions de CO2 dans la perspective de la cofnérence mondiale sur le climat (cop21) que la France accueille en fin d'année, fixant...