21
jan
2016
Débats Conférences
Paris
de 18:00 à 19:30
Cet évènement est public.
Manifestation de Pegida 12 janvier 2015
Manifestation de Pegida 12 janvier 2015

L’Allemagne de la lumière, l’Allemagne des ténèbres Helles Deutschland, dunkles Deutschland

Le Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) et la Maison Heinrich Heine vous proposent d’éclairer le débat actuel sur l'accueil des réfugiés et la montée du populisme en Allemagne avec des spécialistes qui participent régulièrement au débat public allemand et que nous avons invités à Paris pour faire découvrir ce débat à un public français. 

En visite sur les lieux de l’attaque aux cocktails Molotov contre un foyer de demandeurs d’asile à Heidenau en Saxe, le président allemand Joachim Gauck prononce un discours qui fait débat en Allemagne : il y distingue l’Allemagne de la lumière (Helles Deutschland) de celle des ténèbres (Dunkles Deutschland). L’Allemagne des ténèbres, c’est l’Allemagne des incendies criminels dans les foyers, des rassemblements nazis et des propos racistes. L’Allemagne de la lumière, en revanche, c’est celle de l’accueil des réfugiés dans les gares de la république par des milliers de citoyens engagés et volontaires.

Ces deux Allemagnes ne sont pas localisées dans la géographie. Au contraire, elles peuvent exister en parallèle dans un même endroit, dans les esprits des gens et dans les discours politiques. Mais laquelle des deux est la plus représentative de l’Allemagne d’aujourd’hui ? Quel potentiel de conflit est inhérent à cette coexistence ? Et quelle Allemagne l’emportera à la longue ?

avec

  • Armin NASSEHI, professeur de sociologie, Université de Munich 

Présidence : Nele Katharina WISSMANN, chercheur, Cerfa, Ifri 

Traduction simultanée allemand-français

 
Adresse: 
27, rue de la Procession 75740 Paris Cedex 15 France
Contact avec les organisateurs: 

Pour plus d'informations sur le débat, veuillez contacter Nele Wissmann : wissmann.cerfa@ifri.org

+33 (0) 140 61 60 19

Partenaires du débat
logo_mhh.png
logo_mhh.png
l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Pegida réfugiés en Allemagne extrême droite en Allemagne Allemagne