30
nov
2017
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

Les think tanks chinois : ambitions et contradictions Politique étrangère, vol. 82, n° 4, hiver 2017-2018

Depuis l’arrivée de Xi Jinping à la tête de la Chine, le nombre de think tanks chinois a substantiellement augmenté.

Ces organismes sont incités à s’ouvrir à l’international afin de recueillir des analyses étrangères et de promouvoir les concepts officiels chinois. Les chercheurs sont contraints de travailler sur des sujets utiles au Parti. Ils font également l’objet d’un contrôle politique plus strict qui pourrait nuire, à terme, à leur crédibilité internationale.

 

PLAN DE L'ARTICLE

L’internationalisation accélérée des think tanks chinois

     Renforcement de la mission de diplomatie publique

Des think tanks et chercheurs davantage sous contrôle
         « Au service du Parti »

         Réduction du champ de recherche et d’analyse

         Un contrôle renforcé des comportements et des déplacements

 

Alice Ekman est chercheur, responsable des activités Chine au Centre Asie de l’Ifri.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 82, n° 4, hiver 2017-2018.

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
soft power chinois Think tanks Xi Jinping Chine