11
avr
2016
Publications hors Ifri Ouvrages hors Ifri
Vivien PERTUSOT,  (eds.)

The European Union in the Fog: Building Bridges between National Perspectives on the European Union

Le projet Building Bridges compare les perspectives nationales sur l’Union européenne. Cette publication réunit des contributions de toute l’UE autour de deux questions : comment les Etats membres perçoivent-ils leur appartenance à l’UE et quel avenir envisagent-ils pour l’Union ? Accessible et analytique, cet ouvrage est un guide de référence idéal pour les professionnels, les experts, les étudiants et les citoyens européens. 

couv_building_bridges.jpg

Cette publication rassemble des articles de tous les Etats membres. Chaque article répond à cinq interrogations: « Qu’attend votre pays de son appartenance à l’UE ? », « Pensez-vous que l’UE apparaisse comme un projet clair dans votre pays ? », « Quel degré d’intégration paraît en adéquation avec les positions et les ambitions de votre pays, à la fois sur le plan politique et économique ? », « Selon vous, comment peut-on renforcer, chez les citoyens de votre pays, l’idée d’appartenance à un espace public commun européen ? », « Quelles politiques devraient être menées au niveau européen pour améliorer la légitimité du projet européen ? ». Cette publication permet une lecture comparative et chaque article propose une analyse solide sur chaque Etat membre, accessible à un large public.

Le projet visait notamment à déterminer si une ou deux initiatives politiques majeures pouvaient émerger au niveau européen, afin de renouveler l’image de l’UE et de renforcer sa crédibilité aux yeux des citoyens. Sans tergiverser, la réponse est : non. Aucune initiative spécifique ne permettrait de donner une nouvelle impulsion à l’UE dans les Etats membres.

 

 

Toutefois, trois tendances principales se dégagent dans les contributions :

  • Tout d’abord, les citoyens attendent de l’UE qu’elle produise des résultats. Plutôt que la mise en œuvre de grands projets qui pourraient, hypothétiquement, fédérer les Européens, l’UE doit privilégier la réussite de projets concrets. En d’autres termes, l’UE doit être « une Union de projets ».
  • La seconde tendance concerne plus spécifiquement les pays de la zone euro. Résoudre la crise économique est une priorité. Le renforcement de l’Union économique et monétaire est un objectif globalement partagé mais les avis diffèrent sur les moyens d’y parvenir. Certains pays sont en faveur de plus de flexibilité quand d’autres considèrent que le respect des règles est primordial.
  • Enfin, il faut souligner l’importance accordée à la politique étrangère. Plusieurs articles évoquent une véritable attente concernant un rôle accru de l’UE en matière de politique étrangère et de sécurité.

Certains articles mentionnent également la dimension sociale de l’UE et la nécessité pour l’Union d’en faire plus dans ce domaine. Cette préoccupation reste néanmoins marginale. La question des migrations est bien entendu abordée à de nombreuses reprises mais il est difficile de savoir si l’on doit la prégnance de ce thème au contexte particulier dans lequel le projet s’est déroulé ou s’il s’agit d’une question potentiellement déterminante pour l’avenir de l’UE. La gestion de l’actuelle crise des réfugiés est bien sûr considérée comme un sujet de première importance.

De façon générale, les articles évoquent un sentiment largement partagé en Europe : les critiques contre l’UE trouvent de plus en plus d’écho et s’enracinent dans les débats politiques. On ne peut toutefois omettre de mentionner que l’UE continue à être perçue positivement dans de nombreux Etats membres.

Concernant le renforcement d’une sphère publique européenne, les discussions avec les citoyens et les articles se rejoignent : il faut parler davantage de l’UE. Le rôle de l’éducation et celui des médias sont mis en avant. Ni l’un ni l’autre ne peuvent offrir des solutions immédiates mais il faut agir dès maintenant s’il l’on veut espérer des résultats à moyen terme. Un échec dans ce domaine pourrait en effet avoir des conséquences néfastes.

Cette publication ne propose pas de grande stratégie et la lecture des différents articles peut donner l’impression que la dimension politique de l’UE est affaiblie. C’est peut-être le cas, mais il paraît inopportun d’avoir des discussions sur l’avenir de l’UE sans se pencher sérieusement et sans ciller sur la résolution des crises actuelles. L’un n’empêche pas l’autre mais les développements au niveau européen doivent impérativement viser l’amélioration de l’UE, de la trajectoire des Etats membres et de la vie des citoyens. Un échec à concilier les enjeux d’aujourd’hui et les perspectives pour demain pourrait s’avérer désastreux pour l’UE.

 

Ce contenu est disponible en anglais: "The European Union in the Fog: Building Bridges between National Perspectives on the European Union". 

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
Union Européenne avenir de l'UE Building Bridges Europe
ISBN / ISSN: 
978-2-36567-542-0