01
avr
2021
Espace Média L'Ifri dans les médias
Tijuana and San Diego residents line up at the Otay gate to cross the Tijuana border line Thursday, September 10, 2020
Laurence NARDON, épisode du podcast "New Deal" en partenariat avec Slate.fr et Time to Sign Off

Crise migratoire : Joe Biden sous pression

Ce n'est plus l'épidémie de Covid-19 qui fait la une des médias aux États-Unis, mais l'afflux des migrants à la frontière sud du pays.

new_deal_1.png

Lors de sa première conférence de presse, le 25 mars, Joe Biden a fait face aux questions des journalistes à propos de l'afflux des migrants à la frontière américaine. Les États-Unis doivent gérer un flot de candidats à l'émigration, venus en majorité du «triangle nord» –Guatemala, Honduras et Salvador–, trois pays où règne un chaos absolu, entraînant violence et misère. Ainsi, les parents organisent le départ de leurs enfants, solitaire, dans l'espoir de leur éviter le pire.

Après Trump et sa politique aux accents xénophobes, la personnalité plus empathique de Biden va-t-elle créer ce que ses adversaires républicains nomment un «appel d'air»? Pour quelles raisons a-t-il demandé à Kamala Harris de s'en occuper? Et quelle est la position de l'opinion publique américaine?

Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour suivre l'actualité politique américaine et proposer tous les mercredis le podcast New Deal, avec Laurence Nardon, responsable du programme Amérique du Nord de l'IFRI, Romain Dessal, fondateur de TTSO, et aujourd'hui, Christophe Carron, directeur des rédactions de Slate.fr.

Quantcast

Mots-clés
Crise migratoire frontière Immigration Joe Biden Parti démocrate Parti républicain Etats-Unis