Vous êtes ici

Ifri-Policy Center for the New South

capture.png

Après une première phase (2011-2013) ayant permis de produire plusieurs études et débats centrés notamment sur le Maghreb, le Moyen-Orient et l’Afrique, le partenariat entre l’Ifri et le Policy Center for the New South a pour objectif d’élargir le spectre des travaux de recherche à d’autres thématiques régionales et/ou transversales. Ce partenariat repose sur deux piliers, études et conférences, et fait appel aux diverses unités de recherche de l’Ifri, ainsi qu’à des chercheurs associés.

Lea METKE

Chargée de mission auprès du Directeur de l'Ifri

Chargée du partenariat Ifri-OCP Policy Center

03/01/2014
Par : Mohammed Tawfik MOULINE

L’Afrique du Sud est une république fédérale, fondée sur une démocratie parlementaire. Avec une superficie de 1,2 million de km² et une population de 50 millions d’habitants, elle est la première puissance économique du continent africain, représentant, à elle seule, 30 % du PIB de l’Afrique...

30/12/2013

Pays passé en moins d’un siècle du statut d’empire vieillissant à celui de république laïque moderne et orientée vers l’Occident, la Turquie est entrée dans le XXIe siècle en tant que puissance économique déterminée à jouer un rôle régional et international de plus en plus important,...

15/12/2013
Par : Matthieu BRUN

Le développement agricole et les stratégies de sécurisation des approvisionnements alimentaires sont au coeur des politiques publiques des pays du Golfe arabo-persique, en particulier depuis la crise sur les prix des produits de base en 2007-2008. 

29/11/2013
Par : Mihoub MEZOUAGHI

Le discours sur la " colocalisation " est chargé de bonnes intentions à l’attention des pays du sud de la Méditerranée qui, depuis quelques années, réclament avec insistance une contrepartie à l’accès à leur marché (notamment en matière de transfert de technologie pour permettre d’accélérer...

15/09/2013
Par : Michel LEGROS, Farid CHAOUI

Pénuries fréquentes de médicaments, dépenses non remboursées, distances trop longues en milieu rural pour accéder à des services de soins, vétusté et inadaptation de certains équipements, les systèmes de santé des pays du Maghreb central traversent une crise.

31/07/2013
Par : HOCINE MALTI

L’exploitation du pétrole, ressource naturelle non renouvelable devenue la sève de l’économie mondiale, génère des profits qui s’élèvent à des milliards de dollars et confère aux compagnies pétrolières des moyens et une puissance inégalés. Moyens et puissance que la Sonatrach, créée au...

31/07/2013
Par : Abdeljalil AKKARI

Cette étude retrace le développement des systèmes éducatifs au Maghreb et les principaux défis auxquels ils sont confrontés depuis les indépendances et établit les liens entre les révoltes et soulèvements qu’a connus récemment la région avec les impasses soulignées dans ce travail.

Aucun résultat

Aucun résultat

En 2014, la décélération de la croissance mondiale a révélé l’existence de fortes disparités entre pays émergents. Tandis que les grands pays émergents sont confrontés à une baisse de leur potentiel de croissance, d’autres, plus petits, continuent à faire preuve de résilience et de dynamisme, dans des environnements parfois difficiles.

La même année, des tensions internationales ont vu le jour, conduisant à parler d’un « retour de la géopolitique », c’est-à-dire d’un retour à des politiques de puissance classique visant à contester, directement ou indirectement, l’ordre établi. L’intensité et la portée des crises et des conflits ont été très variables selon les régions.

Afin d’analyser la nature du lien existant entre ces défis de l’émergence et le « retour de la géopolitique », l’Institut français des relations internationales (Ifri) et l’OCP Policy Center ont lancé en 2014 les Ifri-OCP Policy Center Roundtables.

Ces tables rondes réunissant des chercheurs et experts du secteur privé et public sur une base biannuelle s’intéressent tant aux grands pays émergents qu’à d’autres pays émergents, de plus petite taille, n’ayant pas, par définition, les mêmes objectifs.

Pour éviter toute analyse erronée des transformations en cours, ces deux notions – émergence et géopolitique – seront analysées séparément puis confrontées. Pour ce faire, les intervenants seront amenés à travailler à un double niveau en opérant une réflexion sur la nature de l’émergence. L’intérêt méthodologique réside dans le croisement des approches économique et géopolitique, afin de mieux discerner la nature des tendances et de tenter d’identifier les ruptures.