11
juin
2020
Espace Média L'Ifri dans les médias
Laurence NARDON, 42ème épisode de la série de podcasts "Trump 2020" en partenariat avec Slate.fr et Time to Sign Off

Après la crise du Covid, comment le chômage baisse-t-il si vite aux États-Unis ?

Alors que le nombre de cas de Covid-19 commence à baisser doucement aux États-Unis et que certaines régions tentent un déconfinement, Trump 2020 revient cette semaine sur le bouleversement économique massif causé par la pandémie.

trump2020_logofinal2_petit.jpg

Après une situation de plein emploi au début de l'année, avec un taux de chômage de 3,5% en février, ce sont plus de 40 millions d'Américain·es qui se sont déclaré·es sans emploi en mars et en avril, faisant exploser le taux de chômage à 14,7% fin avril, un chiffre jamais atteint dans l'après-guerre.

Or, la semaine dernière, surprise: le bureau des statistiques du Travail (Bureau of Labor Statistics) annonçait la création de 2,5 millions d'emplois en mai, ramenant le taux de chômage national à 13,3%.

L'économie américaine commence-t-elle à sortir du marasme?

Pour suivre la course à la présidentielle américaine, Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour proposer tous les mercredis le podcast Trump 2020, avec Laurence Nardon, chercheuse à l'IFRI et spécialiste des États-Unis, et Romain Dessal, fondateur de TTSO.

 

 

 

Mots-clés
chômage COVID-19 Crise économique Etats-Unis