picto-thema_energie.png

Marc-Antoine EYL-MAZZEGA

Directeur du Centre Énergie & Climat de l'Ifri


Domaines d'expertise :

  • Le Green Deal européen, l’Union européenne et ses États membres
  • Les technologies et solutions bas carbone
  • Les marchés pétroliers et gaziers, les États rentiers
  • Les majors pétro-gazières et les sociétés nationales

 

Marc-Antoine Eyl-Mazzega est directeur du Centre Énergie et Climat de l'Ifri depuis 2017. Il a travaillé six ans à l’Agence internationale de l’énergie, en concentrant ses analyses sur la Russie et l’Afrique subsaharienne sur les questions de gaz et de pétrole. Il a également travaillé à la Fondation Robert Schuman, où il a animé un observatoire sur l’Ukraine.

Possédant la double nationalité française et allemande, il est docteur de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Toutes mes publications
Tous mes médias
31/03/2022

Pascal Canfin, président de la Commission Environnement du Parlement européen, dialogue avec Marc-Antoine Eyl-Mazzega, directeur du Centre Energie-Climat de l’Ifri pour décrypter les enjeux énergétiques de la guerre en Ukraine et les impacts sur la sécurité et la transition énergétique de l...

31/03/2022
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cité par Vincent Collen dans Les Echos

Le cartel de pays exportateurs de pétrole et son allié russe brident toujours leur production, malgré l'envolée des cours qui menace l'économie mondiale. L'alliance entre Moscou et l'Arabie saoudite tient bon pour l'instant. Les capacités de production disponibles de l'Opep sont désormais très...

25/03/2022
Par : Carole MATHIEU, Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cités par Perrine Mouterde et Audrey Garric dans Le Monde

Officiellement, la transition énergétique reste la priorité. Mais pour se défaire des combustibles russes et répondre à l’envolée des prix de l’énergie, les grandes économies cherchent déjà à relancer la production de charbon, de pétrole et de gaz.

01/03/2022
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, interviewé par Dominique Nora pour L'Obs

Pour Marc-Antoine Eyl-Mazzega, directeur du Centre Energie & Climat de l’Institut français des Relations internationales (Ifri), les prix très élevés du pétrole et du gaz donnent à Vladimir Poutine un avantage stratégique certain dans ce conflit face une Europe que sa...

25/02/2022
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cité par Adrien Pécout dans Le Monde

Jusque-là, la Russie a livré près de 40 % du gaz consommé par les Vingt-Sept. Loin devant les autres fournisseurs, la Norvège, l’Algérie ou les Etats-Unis. Le scénario d’une suppression totale des livraisons russes paraît peu plausible.