06
nov
2018
Espace Média L'Ifri dans les médias
Laurence NARDON, invitée par Francis Letellier sur "Soir 3" sur France 3

États-Unis : Les élections de mi-mandat ne changeront "pas grand-chose, le travail législatif est déjà bloqué"

Laurence Nardon, auteure des "États-Unis de Trump en 100 questions", est l'invitée du Soir 3 mardi 6 novembre pour parler des élections de mi-mandat.

Logo france 3
Les élections de mi-mandat sont "très ouvertes, car on a un électorat galvanisé aussi bien à droite qu'à gauche avec une inconnue sur les indépendants au milieu", affirme Laurence Nardon dans le Soir 3 mardi 6 novembre.
 
"On sait que les minorités seront plus mobilisées que d'habitude, les femmes aussi, mais également les républicains qui sont vent debout contre les progressistes et qui soutiennent Donald Trump", ajoute la responsable du Programme États-Unis à l'Ifri (Institut français de recherche internationale).
 
Trump a galvanisé les électeurs
 
"Traditionnellement, l'abstention est forte, car les enjeux à Washington sont perçus comme très lointains. Mais Donald Trump a totalement galvanisé le pays, poursuit l'auteure du livre Les États-Unis de Trump en 100 questions.
 
"Les réseaux sociaux ont eu un rôle beaucoup moins important" que lors de la présidentielle. "il y a eu peu de traces de pirates. Facebook ou Twitter ont retenu la leçon de 2016 et ont fait plus attention", note Laurence Nardon.
 
"Le Sénat va probablement rester républicain, annonce-t-elle. En revanche, la Chambre des représentants pourrait passer du côté démocrate". Et de conclure : "Dans tous les cas, cela ne va pas changer grand-chose au travail législatif puisqu'il est déjà très largement bloqué. En revanche, une Chambre des représentants démocrate pourra engager une procédure de destitution pour collusion avec la Russie ou pour corruption".
 
Mots-clés
Donald Trump Elections locales Parti démocrate Parti républicain Etats-Unis