07
oct
2021
Espace Média L'Ifri dans les médias
Laurence NARDON, épisode du podcast « New Deal », en partenariat avec Slate.fr et Time To Sign Off.

Contre Facebook et Pékin, Joe Biden devrait suivre l'exemple des Européens

Cette semaine, ça va très mal pour Facebook. Ce lundi 4 octobre, la plateforme a été confrontée à la plus grande panne de son histoire, une panne qui a duré près de six heures, touchant les utilisateurs non seulement de Facebook, mais aussi d'Instagram, de WhatsApp et de Messenger, un total estimé à 3,5 milliards de personnes. 

newdealvdefmegaphone.jpg

Les conséquences ont été néfastes pour les particuliers, mais surtout pour toutes les entreprises qui fonctionnent grâce à ces plateformes. Cet événement montre le rôle démesuré que joue Facebook dans le monde. Or, ses pratiques ne sont pas toujours exemptes de critiques. Frances Haugen, une ancienne employée, a rendu publics les agissements de la société, d'abord dans le Wall Street Journal, puis dans l'émission «60 minutes» de CBS ce dimanche 2 octobre. Elle explique que Facebook fait primer ses intérêts financiers sur la santé mentale des adolescents et n'a pas vraiment fait le nécessaire pour lutter contre la désinformation pendant la campagne présidentielle américaine de 2020. En plus d'une baisse de 15% de l'action Facebook au mois de septembre, l'entreprise fait face à des projets de régulation portés par l'administration Biden.

Que prévoit l'administration Biden pour réguler les GAFAM ? Quelle est la place de l'Union européenne dans ces débats ? Mark Zuckerberg peut-il se tirer d'affaire ?

Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour suivre l'actualité politique américaine et proposer tous les mercredis le podcast New Deal, avec Laurence Nardon, responsable du programme Amérique du Nord de l'IFRI, et Romain Dessal, fondateur de TTSO.

 

Mots-clés
Google Apple Facebook Amazon Microsoft GAFAM Joe Biden Chine Etats-Unis