27
mar
2007
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Christophe-Alexandre PAILLARD

Gazprom : mode d'emploi pour un suicide énergétique "Russie.Nei.Visions", n° 17, mars 2007

capture_rnv_17_fr.jpg

La Russie est un acteur incontournable de la géopolitique mondiale de l'énergie. Elle est aussi le partenaire énergétique essentiel d'une Union européenne (UE) de plus en plus dépendante de l'extérieur pour ses approvisionnements énergétiques. Cependant, l'avenir de sa première entreprise, Gazprom, et l'évolution de ses capacités de production sont au centre d'un jeu politique et financier complexe dominé par de nombreuses incertitudes concernant, notamment, l'état réel des réserves, l'aptitude à investir dans l'exploration/production et la capacité de développement de la production. En effet, revenues dans le giron de l'Etat, les entreprises gazières et pétrolières russes, et parmi elles Gazprom, ne semblent pas à même d'assurer leurs engagements futurs de production. D'ores et déjà, de nombreuses interrogations se font jour quant à la capacité de Gazprom d'honorer ses contrats avec les entreprises gazières de l'UE.

Gazprom, the Fastest Way to Energy Suicide