28
sep
2016
Débats Séminaires et tables rondes
Paris
de 10:00 à 12:00
Cet évènement est public.
ddr_atecoube_2.jpg

La sécurité en Côte d’Ivoire. Un bilan du DDR

Comme dans de nombreux pays en post-conflit, le DDR (Désarmement, Démobilisation, Réinsertion) en Côte d’Ivoire s’est avéré un processus long et délicat, au moins jusqu’à la mise en place d’une agence unique : l’ADRR (Autorité pour le Désarmement, Démobilisation, Réinsertion). 

Cette dernière a rendu possible le succès du DDR avec le désarmement de 69 506 combattants (sur une liste totale de 74 000 ex-combattants), dont plus de 80 % ont déjà été réintégrés ou sont en passe de l’être. Conséquence de son succès, l’ADRR a été dissoute pour laisser la place à une Cellule de Coordination, de Suivi et de Réinsertion (CCSR). Désormais, aucun ancien combattant ne peut légalement porter d’armes. Comment les Ivoiriens ont-ils su faire fonctionner le DDR ? Ce succès est-il durable ? Et si oui, les recettes ivoiriennes sont-elles transposables dans d’autres pays ? En donnant la parole à un général ayant contribué au DDR et à un chercheur ivoirien spécialiste du DDR, ce séminaire permettra un débat utile et précis sur l’expérience ivoirienne.

 

Intervenants

Bruno Clément-Bollée, général de corps d’armée (2S) 

Issu des Troupes de Marine, le GCA (2S) Bruno Clément-Bollée a orienté sa carrière quasi-exclusivement sur l’Afrique où il a servi à multiples reprises. À la demande des autorités de Côte d’Ivoire, il a travaillé de 2013 à 2016 comme conseiller de l’Autorité pour le DDR dans ce pays.

Benjamin Olagboye, expert en post-crise et bonne gouvernance

Benjamin Olagboye est un expert du DDR et des questions de réintégration post-conflit. Il a commencé sa carrière à la mission des Nations unies en Côte d'Ivoire à la section DDR, puis il a connu une expérience au PNUD comme coordonnateur de la réintégration des ex-combattants. 

Présidence :

Aline Leboeuf, chercheur, Ifri

 

Adresse: 
27 rue de la Procession 75740 Paris cedex 15 France
Contact avec les organisateurs: 

Pour vous inscrire à ce débat, veuillez contacter Victor Magnani (magnani@ifri.org)

Publications en lien avec l'événement