19
fév
2007
Editoriaux de l'Ifri Lettre du Centre Asie
Nathalie HOFFMANN

Le sommet de Cebu : un tournant pour l'ASEAN Lettre du Centre Asie, n° 12, février 2007

Le sommet de Cebu : un tournant pour l'ASEAN

Après avoir été reporté une première fois au mois de décembre 2006, le 12e sommet de l"Association des nations du sud-est asiatique (ASEAN) s"est finalement tenu du 9 au 15 janvier 2007 à Cebu aux Philippines.

Sur le plan intérieur philippin, l"organisation du sommet est une réussite à plusieurs égards. Il s"est en effet tenu un mois après son ajournement alors que les problèmes de sécurité continuent d"affecter le pays (guérilla de la New People"s Army communiste toujours active mais aussi actions des différents mouvements musulmans dans le sud de l"archipel). Bien que la présidente soit confrontée à d"importants problèmes politiques internes (désignations à la tête de la Défense ou au sein des forces armées notamment) dans un contexte pré-électoral essentiel (élections législatives au mois de mai 2007), cette dernière a démontré son engagement vis-à-vis de l"association et sa détermination à faire avancer plusieurs des projets essentiels. Parmi ces derniers figurent notamment la rédaction d"une " Charte constitutive " (qui devrait être achevée pour le quarantième anniversaire de l"association, elle remettrait partiellement en cause certaines des règles actuelles de fonctionnement notamment en ce qui concerne le principe du consensus) ainsi que le projet de " communauté ASEAN 2015 " qui vise à atteindre une véritable cohérence en matière sécuritaire, politique et économique.

Sur le plan régional, les membres de l"association ont adopté un pacte anti-terroriste qui impose à ses signataires de coopérer pour contrer, prévenir et éliminer le terrorisme sous toutes ses formes. Ce pacte insiste notamment sur l"identification des flux financiers et un renforcement des mesures d"extradition des personnes soupçonnées d"avoir pris une part active dans des activités terroristes. Parmi les autres sujets de préoccupation de l"ASEAN figurent en bonne place les questions relatives à l"environnement mais aussi les questions de sécurité des approvisionnements énergétiques et la gestion problématique des travailleurs migrants.

De manière plus élargie, les questions de sécurité asiatique ont accordé une importance déterminante à l"Asie du Nord-Est. Les discussions sino-japonaises ont ainsi été tout particulièrement remarquées (Wen Jiabao se rendra au Japon en avril 2007 et le nouveau Premier ministre japonais est invité à se rendre en Chine) ainsi que les mentions faites à la péninsule coréenne. Tout en rappelant ses positions concernant le nucléaire nord-coréen, l"ASEAN a réitéré le souhait de voir les négociations à six reprendre. Il faut enfin souligner l"adhésion de la France au Traité d"amitié et de coopération (TAC), Paris devenant ainsi le premier membre de l"Union européenne à se lier à l"association.

Sur le plan des échanges commerciaux, l"accord de libre-échange Chine-ASEAN 2015 a connu une nette avancée, un accord sur le commerce et les services devant entrer en vigueur fin 2007.

Le seul point faible de ce sommet demeure le Myanmar. Aucune avancée n"a en effet été vraiment réalisée. Les représentants se sont en effet contentés de rappeler l"importance que l"association accordait à ce que des efforts concrets soient réalisés en faveur de la réconciliation et de la reprise des travaux de la Convention nationale (qui doit notamment déboucher sur l"élaboration d"une nouvelle Constitution). Acteur croissant sur le plan des échanges économiques, il reste donc à l"ASEAN à asseoir sa crédibilité dans le domaine de la sécurité et de la gestion des crises.

 

Nathalie Hoffmann est chargée de cours à l'Inalco et à l'Université Paris XIII


Pour aller plus loin :

- " Les questions d"environnement en Asie du Sud-Est et leurs répercussions en matière de sécurité régionale " in : La revue internationale et stratégique, n° 39, automne 2000, pp. 149-159.

- " Répercussions stratégiques en Asie du Sud-Est de l"engagement américain en Afghanistan et au Proche-Moyen-Orient… " in : Défense & Stratégie n° 6, juin 2003, pp. 11-15.

- " L"asymétrie en Asie du Sud-Est, un mode opératoire systématique ? " in : relations internationales et stratégiques, n° 51, automne 2003, pp. 115-123.

- " Le terrorisme en Asie du Sud-Est et la question des interactions avec le sous-continent indien ", Questions internationales, n° 8, juillet-août 2004 (en collaboration avec Mariam ABOU ZAHAB), pp. 33-35.

- Entrée " Chine-Asie du Sud-Est " dans le Dictionnaire sur la Chine contemporaine publié sous la direction de Thierry SANJUAN, Armand Colin-CNRS, novembre 2006.