picto-thema_energie.png

Marc-Antoine EYL-MAZZEGA

Directeur du Centre Énergie & Climat de l'Ifri


Domaines d'expertise :

  • Le Green Deal européen, l’Union européenne et ses États membres
  • Les technologies et solutions bas carbone
  • Les marchés pétroliers et gaziers, les États rentiers
  • Les majors pétro-gazières et les sociétés nationales

 

Marc-Antoine Eyl-Mazzega est directeur du Centre Énergie et Climat de l'Ifri depuis 2017. Il a travaillé six ans à l’Agence internationale de l’énergie, en concentrant ses analyses sur la Russie et l’Afrique subsaharienne sur les questions de gaz et de pétrole. Il a également travaillé à la Fondation Robert Schuman, où il a animé un observatoire sur l’Ukraine.

Possédant la double nationalité française et allemande, il est docteur de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Toutes mes publications
Tous mes médias
01/08/2019
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, Carole MATHIEU, cités par Benedict O'Donnell dans pv magazine

Le premier think tank français met l’Europe en garde contre les risques auxquels fait face son secteur cleantech. Son conseil : maintenir un front soudé, à commencer par l’alliance franco-allemande.

13/06/2019
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cité par Yves Bourdillon dans Les Echos

Une attaque mystérieuse sur deux tankers ce jeudi matin en mer d'Oman a fait flamber les cours de l'or noir. Ces eaux au sortir du Golfe Persique voient transiter un cinquième du pétrole mondial sous l'oeil des marines iranienne et américaine.

06/06/2019
Par : Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, article paru dans La Tribune  

Les efforts actuels en matière de transition énergétique sont insuffisants, ce qui a pour effet de renforcer les coûts d'une action ultérieure et d'en limiter l'efficacité. La menace d'une transition chère, inégalitaire, inefficace et qui profite à nos rivaux hors de l'Europe, sans compter que...

27/11/2018
Par : Carole MATHIEU, Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, tribune parue dans Le Monde

Dans une tribune au « Monde », les chercheurs Marc-Antoine Eyl-Mazzega et Carole Mathieu prônent l’abandon du lignite par l’Allemagne et l’investissement de fonds européens dans la transition et la reconversion.