picto-thema_migration.png

Matthieu TARDIS

Chercheur au Centre migrations et citoyennetés de l'Ifri

 

Matthieu Tardis a rejoint le centre migrations et citoyennetés de l’Ifri en février 2015. Diplômé de l’Institut des hautes études européennes de Strasbourg, il a également étudié dans les universités de droit de Bordeaux et d’Oslo. Au sein d’une organisation française d’aide aux réfugiés, Matthieu Tardis a notamment contribué au renforcement de l’expertise sur les politiques d’immigration en France, en Europe ainsi qu’en Tunisie par le biais d’études et de projets européens et internationaux.

Ses axes de recherche comprennent l’asile, l’intégration et les migrations internationales ainsi que leurs impacts sur les politiques européennes.  

Toutes mes publications
Tous mes médias
20/08/2015
Par : Matthieu TARDIS,  sur France 24

La France et la Grande-Bretagne s'engagent à renforcer leur coopération face à "la crise des migrants" à Calais. En Grèce, la situation sur l'île de Kos est préoccupante alors que le nombre d'arrivées explose. De son côté, la Macédoine décrète l'état d'urgence à ses frontières. Enfin, l...

19/05/2015
Par : Matthieu TARDIS, , dans La Croix, article par Jean-Baptiste François

Dans une tribune à La Croix, publiée le mercredi 20 mai, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve clarifie la position de la France sur la répartition des demandeurs d’asile dans l’Union européenne.

...
28/04/2015
Par : Matthieu TARDIS, , article paru dans La Croix

Sinistre anniversaire… Alors que l'Europe s'apprête à célébrer les 30 ans de l'accord de Schengen, les drames de l'immigration en Méditerranée sonnent comme un terrible revers. L'Espagne, Malte, puis la Grèce et l'Italie sont confrontées à ces arrivées irrégulières depuis une décennie. L...

16/04/2015
Par : Matthieu TARDIS, dans The Debate sur France 24

The latest capsizing of a boat of desperate migrants may only be the beginning. All signs point to a tragic summer in the Mediterranean. In just five days, Italian authorities have taken in nearly 10,000 migrants. The fact that over 400 are feared dead in the most recent...