16
déc
2021
Espace Média L'Ifri dans les médias
Emmanuel Macron, conférence de presse sur la Présidence française de l'UE, Paris, 9 décembre 2021
Laurence NARDON, épisode du podcast "New Deal", en partenariat avec Slate.fr et Time To Sign Off

La présidence française de l'Union européenne va-t-elle améliorer nos relations avec Washington ?

L'année 2022 va démarrer sur les chapeaux de roues à l'Élysée, entre la campagne présidentielle et la PFUE, la présidence française de l'Union européenne. C'est la France qui prend la présidence tournante du Conseil de l'Union, de janvier à juin 2022. La dernière fois, c'était en 2008.

newdealvdefmegaphone.jpg

Jeudi 9 décembre, le président Macron a annoncé ses nombreux projets pour cette PFUE : une réforme des règles de l'espace Schengen, le dossier social, le numérique, la défense européenne… Il a aussi évoqué les questions internationales, mentionnant notamment les menaces russes qui planent en ce moment sur l'Ukraine. Que veut dire cette PFUE en termes de relations avec les États-Unis ? On se souvient de la grande fâcherie de septembre dernier à propos des sous-marins et du traité Aukus. Où en sommes-nous aujourd'hui en ce qui concerne les relations France/États-Unis et Europe/États-Unis ? À quels débats ou négociations devons-nous nous attendre en 2022 ?

Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour suivre l'actualité politique américaine et proposer tous les mercredis le podcast New Deal, avec Laurence Nardon, responsable du programme Amérique du Nord de l'IFRI, et cette semaine Christophe Carron, directeur des rédactions de Slate.fr.

 

Mots-clés
AUKUS Autonomie stratégique Relations transatlantiques souveraineté numérique Union européenne Etats-Unis France Indo-Pacifique Mer de Chine méridionale