01
déc
2023
Publications Etudes de l'Ifri
Des partisans de William Ruto célèbrent le verdict de la Cour suprême à Nakuru, au Kenya - 5 septembre 2022
Chloé JOSSE-DURAND, Mwongela KAMENCU

Elections kényanes de 2022 : la victoire de Ruto et les luttes intra-élitaires Etudes de l'Ifri, Ifri, décembre 2023

Cette étude vise à mettre en évidence comment et pourquoi William Ruto a remporté les élections présidentielles de 2022 face à Raila Odinga, en se concentrant sur sa stratégie politique avant, pendant et après la campagne. 

Kenya’s 2022 Election. Ruto’s Win and Intra-Elite Struggles

Les élections de 2022 se sont déroulées dans un contexte politique sans précédent. Pour la première fois dans l’histoire du Kenya, un candidat à la présidence a remporté une élection sans le soutien du président sortant et de l’appareil d’État. Cette étude examine en détail le succès relatif du récit populiste de Ruto, qui a permis de remettre l’économie et un électorat plus vulnérable – les « débrouillards » kenyans – au cœur de la politique kenyane. Il met également l’accent sur les nouveaux alignements politiques et ethniques qui ont permis sa victoire ainsi que ceux survenus à la suite de son accession au pouvoir, en se concentrant sur les luttes entre élites qui ont accompagné sa campagne. Il examine également les stratégies de consolidation du pouvoir du nouveau régime dans les sphères nationale, régionale et internationale.

La première partie de cette étude explicite le succès de la campagne de Ruto en faveur des « débrouillards », dont le message était celui d’une « amélioration économique » pour les « débrouillards » kenyans, en d’autres termes, pour les classes populaires composées de petits agriculteurs et de commerçants. Cette section analyse la campagne politique menée par les deux camps sous cet angle, en s’interrogeant sur les facteurs qui ont favorisé la victoire de Ruto. Nous y démontrons l’efficacité de ce discours en faveur des débrouillards (ou « hustler narrative ») a résidé dans la capacité d’une « nouvelle élite » à se présenter comme issue des rangs des masses kenyanes et en phase avec leurs intérêts, tout en dépeignant ses adversaires comme une « vieille élite » dynastique, responsable des difficultés économiques des Kenyans et éloignée de leurs luttes. L’utilisation par Ruto du christianisme évangélique pour légitimer sa rhétorique lors de sa campagne et son recours notable aux églises évangéliques comme moyen alternatif de patronage témoignent de cette stratégie. Bien que l’économie ait été au cœur de la campagne, la politique ethnique a continué de jouer un rôle de premier plan dans ces élections, comme le souligne le choix effectué par les deux candidats à la présidence de nommer des colistiers d’origine kikuyu.

La deuxième partie de l’étude se concentre sur les huit premiers mois au pouvoir de William Ruto et de sa coalition Kenya Kwanza. Nous soutenons que malgré ses promesses de changer la culture politique, les liens de loyauté et de patronage ont façonné son entourage politique. Les nouveaux fonctionnaires de l’administration servent de canaux de distribution du patronage d’État aux masses, une tactique que le régime a également utilisée pour obtenir une nette majorité au Parlement. L’étude postule également que les politiques susmentionnées et les changements de gouvernement ont, respectivement, affecté négativement les intérêts économiques du leadership de l’opposition – principalement l’ancienne élite qui domine le paysage politique depuis l’indépendance du Kenya – et des masses, ce qui a conduit à des manifestations contre le régime de mars à avril 2023. Nous observons également que le nouveau régime a mobilisé l’idéologie chrétienne, les églises évangéliques et l’État de droit afin de légitimer sa position.

Nous concluons par le bilan des huit premiers mois de William Ruto au pouvoir en évaluant les changements qu’il a entamé en matière de politique étrangère, afin de clarifier le rôle que le Kenya est censé jouer dans la région de l’Afrique de l’Est ainsi que dans la diplomatie internationale au cours des cinq prochaines années. Nous postulons que ces changements ont été principalement influencés par le programme de redressement économique auquel doit faire face la nouvelle administration. Nous soulignons la continuité d’une approche pragmatique, d’un régime à l’autre, de la politique étrangère kenyane, tout en démontrant comment les intérêts de la nouvelle élite au pouvoir jouent un rôle majeur dans ces changements. 

 

Cette étude est disponible uniquement en anglais : Kenya’s 2022 Election. Ruto’s Win and Intra-Elite Struggles

Mots-clés
campagne électorale élections présidentielles kenyanes de 2022 populisme relations église-état United Democratic Alliance (UDA) Afrique de l'Est Kenya
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0786-6