29
oct
2008
Débats Séminaires et tables rondes
de 08:00 à 15:30
This event is for members
Christophe BERTOSSI, Vincent THOUVENIN

Dialogue anglo-français - "Quels sont les coûts de la non-régularisation des migrants en situation irrégulière ?"

Première réunion du Dialogue anglo-français sur les régularisations et le codéveloppement: "Quels sont les coûts de la non-régularisation des migrants en situation irrégulière ?".

Projet sous la direction de Christophe Bertossi, réalisé en partenariat et avec le soutien du Barrow Cadbury Trust.

L'un des objectifs principaux du Pacte européen sur l'immigration et l'asile est de mettre fin aux régularisations collectives et systématiques de migrants en situation irrégulière effectuées par certains pays. Ces régularisations sont perçues par certains Etats membres comme des politiques migratoires nationales mutuellement contradictoires à l'intérieur d'un espace européen ouvert (Schengen). Le Pacte propose de leur substituer une politique de régularisation au "cas par cas".
Deux perspectives principales sont envisagées pour faire face à ces contradictions. La première approche met l'accent sur les difficultés posées par le fait qu'un Etat régularise les migrants en situation irrégulière alors que les autres Etats ne le font pas. Cette approche ne peut envisager quelle politique serait la plus adaptée au niveau européen (régulariser ou non). La seconde approche souligne le fait que les régularisations sont cruciales pour faire face à la présence de facto de migrants en situation irrégulière en Europe. Cette approche ne prend cependant pas en compte la sensibilité des opinions publiques européennes sur ces sujets (comment rendre les régularisations acceptables aux yeux des opinions publiques des pays du nord de l'Europe ?). Il est donc peu probable qu'une politique de non régularisation soit viable en Europe. Elle pourrait même être contre productive
Par conséquent, le projet propose un dialogue sur le sujet complexe des migrations irrégulières et contribue à déconstruire le présupposé sur lequel reposent les politiques de régularisation / non-régularisation dans les pays européens. Il met l'accent sur les impératifs spécifiques auxquels chaque Etat doit faire face (choix politiques propres, situation du marché du travail, etc.). Il révèle également les coûts et bénéfices impliqués dans chacun des cas, tout en portant une attention particulière à la fois aux sociétés d'accueil et aux migrants en situation irrégulière en Europe.

Adresse: 
Ifri