18
juin
2019
Débats Conférences
Paris
de 14:00 à 17:00
Cet évènement est restreint.
image_event_-_cmc_birmingham.png

L’« engagement citoyen » est-il l’avenir de l’accueil des réfugiés et des migrants ?

Ces dernières années ont été marquées par une forte mobilisation des Européens en faveur de l’accueil des migrants et des réfugiés. Cette mobilisation citoyenne contraste avec un durcissement accru des politiques nationales et européennes pour répondre à ladite « crise migratoire ». Elle souligne combien la question migratoire ne se réduit pas à une simple gestion des flux. Elle concerne tout autant les personnes en mouvement que les populations d’accueil. Cette mobilisation des populations d’accueil est néanmoins une dimension largement absente du débat public et de la réflexion politique sur les migrations et l’asile. Or, elles soulèvent de nombreuses questions : dans quelle mesure ces engagements individuels ou collectifs se distinguent-ils de l’engagement associatif traditionnel ? Sont-ils susceptibles de dépasser la polarisation actuelle des perceptions des questions d’asile et d’immigration en France et en Europe ? La première rencontre annuelle de l’Observatoire de l’immigration et de l’asile propose d’interroger la notion d’engagement citoyen avec les principaux acteurs de l’accueil et de l’intégration en France.

14h-15h15 Face à la diversité des engagements, une coordination à inventer

L’engagement auprès des réfugiés et des migrants a de nombreuses formes. Il mobilise des militants, des paroissiens, des salariés ou de simples citoyens au quotidien. Si elle montre l’originalité et la richesse du phénomène, cette diversité constitue en même temps un obstacle à leur influence sur les décideurs publics. Comment renforcer la visibilité de cette mobilisation citoyenne ? Comment soutenir et structurer ces diverses formes d’engagement sans renoncer à ce qui fait leur originalité ?

Discussion autour d’Alice Barbe (Singa), Pascal Godon (Fédération de l’entraide protestante), Cécile Pierrat Schiever (Kodiko) et Michel Rousseau (Tous migrants)

15h15-16h30 Soutenir l’engagement citoyen pour renforcer son impact

L’implication des citoyens auprès des populations migrantes constitue un facteur de cohésion sociale bénéfique à tous. La pérennité de l’engagement citoyen dépend des relais qu’il peut trouver auprès d’acteurs politiques, médiatiques et économiques. Comment permettre à l’engagement citoyen de devenir une dimension à part entière de la politique d’accueil et d’intégration des réfugiés et des migrants ?

Discussion autour de Suzanne de Bellescize (Fondation de France), Jean-Jacques Goron (Fondation BNP-Paribas), Eric Recoura (Ville de Grenoble) et Alain Régnier (Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés –DIAIR)

 16h30-17h L’engagement et l’immigration un an après les élections législatives italiennes de 2018

La question migratoire a été le catalyseur des élections législatives en Italie en 2018 et de l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement dirigé par la Ligue et le Mouvement des cinq étoiles. Quel a été l’impact des politiques migratoires de ce nouveau gouvernement sur les organisations de la société civile italienne ? Quelles perspectives d’avenir peut-on identifier ?

Discussion autour de Daniele Albanese (Caritas Italiana)

 

Adresse: 
Institut français des relations internationales 27, rue de la Procession 75015 Paris
Contact avec les organisateurs: 

Pour plus d'informations sur le débat, veuillez contacter tardis@ifri.org

 

 

Partenaires du débat
logo_diair.png
logo_diair.png
logo_fondation_total.jpg
logo_fondation_total.jpg
fondation_bnp-paribas.jpeg
fondation_bnp-paribas.jpeg
logo-projet-soutenu-couleur_fondation_de_france_2.jpg
logo-projet-soutenu-couleur_fondation_de_france_2.jpg
Mots-clés
Asile; réfugiés; migration Europe France