14
avr
2021
Espace Média L'Ifri dans les médias
Michel PESQUEUR, cité dans Le Figaro.

L’armée française en manque de bras pour la guerre du futur

DÉCRYPTAGE - Les militaires, dont les effectifs ont fondu, se préparent à un retour des conflits de haute intensité.

le_figaro_logo.jpg

Même si elle n'agirait pas seule face à un adversaire majeur, l'armée française part avec un handicap certain au jeu de la masse. Depuis les années 2000, ses effectifs ont fondu, passant de 330 000 personnes à 263 350 en 2015. Si la pente a été inversée, la remontée est timide depuis : 268 294 personnels. Le recrutement et la fidélisation des militaires dans leur carrière sont devenus un enjeu stratégique. 

«Il s'agit désormais de recruter en qualité et en quantité dans un environnement concurrentiel et en dépit du caractère parfois excessivement restreint du vivier de talents », souligne le colonel Michel Pesqueur dans une note de l'Institut français des relations internationales (Ifri) sur les ressources humaines au sein des armées.

> Lire l'article en intégralité sur le site du Figaro.

Mots-clés
armée Armée de l'Air armée de Terre armée française Armées Défense Forces armées Forces militaires marine stratégie