07
fév
2020
Espace Média Vidéos
Dominique DAVID, Marion LEBLANC WOHRER, Joël HUBRECHT

La loi du plus fort ? La place du droit dans les relations internationales

Deux auteurs de la revue Politique étrangère de l'Ifri, Joël Hubrecht, responsable du programme Justice pénale internationale (IHEJ) et Marion Leblanc-Wohrer, ancienne rédactrice en chef de L’Agefi Hebdo, échangent sur les liens entre justice et politique à l'échelle mondiale lors d'un débat à la Bibliothèque publique d'information dans le Centre Pompidou à Paris. Débat modéré par Dominique David, conseiller du président de l’Ifri, et co-rédacteur en chef de Politique étrangère.

Seconde conférence dans le cadre du cycle "Le monde sur un fil" organisé en partenariat avec le Centre Pompidou.

Les liens entre justice et politique peuvent se transformer en rapports de force, surtout à l'échelle mondiale. L'équilibre entre justice et paix s'avère difficile à trouver dans de nombreux cas. La Cour pénale internationale (CPI) en fait les frais plus qu'aucune autre instance, et son bilan s'en trouve entravé. Pourtant, elle a toujours un rôle important, et la représentation des sociétés civiles y est de plus en plus forte par l'intermédiaire des ONG de défense des droits de l'Homme. 

Pour les États, le droit peut aussi servir d'instrument politique et économique : les États-Unis, par exemple, peuvent se soustraire aux décisions de la CPI tout en imposant leur règle du jeu à travers leur politique juridique extérieure.

Débat enregistré en janvier 2020.

 

En partenariat avec la BPI : http://www.bpi.fr/bpi

 

 

Mots-clés
Droit Droit international Etats-Unis Europe