21
avr
2022
Publications Briefings de l'Ifri
Crédits: Montage réalisé par l’Ifri © Shutterstock

Deux nuances de bleu : l’Europe et le Pacifique insulaire, des partenaires stratégiques à l’heure de l’Indo-Pacifique Briefings de l’Ifri, 21 avril 2022

La France et l’Union européenne (UE) ont publié ces dernières années leurs stratégies indopacifiques respectives et un Forum ministériel réunissant plus de 60 chefs des diplomaties des pays européens et des partenaires de la région s’est tenu le 22 février dernier à Paris.

couv_pajon_page_1.png
Deux nuances de bleu : l’Europe et le Pacifique insulaire, des partenaires stratégiques à l’heure de l’Indo-Pacifique Télécharger
0.47 Mo

Il s’agit, pour la France et l’UE, de réinvestir cette zone stratégique, centre de gravité économique et politique, dont la stabilité est menacée par des risques transnationaux (changement climatique, épidémies, pression sur les ressources naturelles) et des tensions interétatiques exacerbées par la rivalité sino-américaine.

Or, la zone couvrant les 22 Etats et territoires membres de la Communauté du Pacifique (CPS)  fait l’objet d’une moindre attention, voire peut être qualifiée d’angle mort dans ces discussions indopacifiques. Pourtant, s’ils ne réunissent que 13 millions d’habitants, ces Etats et territoires du Pacifique insulaire disposent d’une Zone Economique Exclusive (ZEE) de près de 40 millions de km², et sont stratégiquement situés aux portes de l’Asie orientale. Ces territoires et leurs richesses naturelles ont fait, et font toujours, l’objet de convoitises et d’une compétition entre puissances parfois très violente. L’Océanie est aujourd’hui aux avant-postes de défis existentiels pour le monde : changement climatique, protection de la biodiversité et développement durable mais aussi rivalités géostratégiques.

La distance géographique et la connaissance toujours limitée de cette région en Europe ne favorisent pas toujours l’intérêt politique, économique et médiatique. Pour cette raison, l’Ifri et la Communauté du Pacifique (CPS) ont décidé d’organiser un programme de recherche sur l’importance stratégique de la zone océanienne.

Cette note s’appuie sur les échanges tenus lors de la conférence de lancement du programme, le 10 mars 2022 : les contributions des panélistes y seront particulièrement mises en valeur.

Ce rapport offre un état des lieux des problématiques régionales en Océanie et plaide en faveur d’un plus grand engagement des Européens dans la région. Ce rapprochement est motivé, d’une part, par la similitude des valeurs entre Européens et Océaniens et la similarité des défis qu’ils rencontrent, et, d’autre part, un intérêt et des outils renouvelés qui font de l’Europe un partenaire privilégié pour soutenir le développement durable du Pacifique insulaire. Cet engagement n’ira pas sans soulever plusieurs défis. Ainsi, des recommandations à l’égard des décideurs européens sont formulées en conclusion.

***

Les thématiques abordées lors de cette conférence de lancement seront discutées plus en détail lors de trois webinaires et publications à venir, qui aborderont en juin la thématique des océans, en septembre, le réchauffement climatique et en novembre, la sécurité alimentaire.

 

Cette note a bénéficié du soutien de la Communauté du Pacifique (CPS) :

 

 

  

Mots-clés
Aide au développement changement climatique Europe France Indo-Pacifique Océan Pacifique Union européenne
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0528-2