01
oct
2020
Publications Editoriaux de l'Ifri
Hasan Selim ÖZERTEM

La découverte par la Turquie d’un nouveau gisement de gaz en mer Noire et ses implications potentielles Editoriaux de l'Ifri, 1 octobre 2020

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé le 21 août 2020 la découverte de la plus grande quantité de gaz jamais réalisée en mer Noire. Les premiers résultats montrent une capacité de réserve estimée à 320 milliards de mètres cubes de gaz.

ozertem_turkish_black_sea_gas_2020_page_1.jpg

Le gisement porte le nom du poème « Sakarya » de Necip Fazıl, l’une des figures de proue de l’idéologie islamiste en Turquie. Le poème contient des messages politiques forts, qui sont appréciés par les élites conservatrices turques. Ainsi, le gouvernement attribue à cette découverte une signification qui dépasse les simples considérations économiques. En plus de lui donner un avantage dans ses relations avec la Russie, cette découverte a été utilisée par le gouvernement comme un élément de relations publiques.

Certains experts ont rappelé qu’il était trop tôt pour évoquer l’importance de la découverte, les données disponibles étant limitées. Selon eux, les résultats finaux pourraient être différents des résultats initiaux. Le débat se poursuit donc toujours, en termes économiques et politiques. 

Cet Édito est disponible en anglais uniquement : Turkey’s New Gas Discovery in the Black Sea and Its Potential Implications

Mots-clés
Energie gaz pétrole Mer Noire Russie Turquie
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0234-2