04
juin
2009
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Anatoli VICHNEVSKI

Les enjeux de la crise démographique en Russie "Russie.Nei.Visions", n° 41, juin 2009

couv_russievisions_41_fr.jpg

Les défis démographiques auxquels la Russie est confrontée sont propres à tous les pays développés, mais sont amplifiés par des facteurs historiques ayant donné un cours particulièrement défavorable à plusieurs tendances de fond. Les défis principaux résident dans la conjonction d'une mortalité très élevée et d'une natalité très basse, qui donne lieu à un accroissement naturel négatif sur le long terme et à un décroissement global de la population du pays. S'y ajoutent aujourd'hui d'autres problèmes, liés à la dégradation de la répartition de la population par tranches d'âge, à la réduction de la population active et à la hausse de la charge démographique, essentiellement à cause du vieillissement.

Même si une politique démographique et migratoire efficace venait à être mise en œuvre dans le pays, il est impossible, à court et moyen termes, d'inverser les tendances négatives et de stabiliser - et, a fortiori, d'accroître - la population de la Russie. C'est pourquoi une politique réaliste devrait essayer de corriger les tendances qui peuvent être corrigées (obtenir une baisse de la mortalité et une certaine augmentation de la natalité, attirer et intégrer un certain nombre de migrants) et adapter les institutions économiques et sociales à ceux des éléments de la nouvelle réalité démographique sur lesquels les autorités n'ont aucune emprise (réduction et vieillissement de la population).

Les enjeux de la crise démographique en Russie