picto-zonegeo_russie.png

Tatiana KASTOUEVA-JEAN

Chercheur, Directrice du Centre Russie/NEI de l'Ifri


Domaines d'expertise :

  • Politique intérieure et extérieure russe
  • Soft power
  • Ukraine
  • Éducation supérieure en Russie
  • Capital humain

 

 

Tatiana Kastouéva-Jean dirige le Centre Russie/NEI depuis 2014. Elle est diplômée de l'Université d'État de Ekaterinbourg, du Master franco-russe en relations internationales Sciences-Po/Mgimo à Moscou et a également obtenu un DEA de relations internationales à l'université de Marne-la-Vallée.

Tatiana Kastouéva-Jean dirige la collection électronique trilingue Russie.Nei.Visions.

Toutes mes publications
Tous mes médias
01/04/2021
Par : Tatiana KASTOUEVA-JEAN, Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cités par Isabelle Lasserre dans Le Figaro

Les exportations en ressources énergétiques et le projet Nord Stream sont un moyen pour le Kremlin d'exercer son influence en Europe de perser sur la relation transatlantique. Pour les Américains comme pour les pays d'Europe orientale, le gazoduc est un moyen économique et politique de...

01/04/2021
Par : Tatiana KASTOUEVA-JEAN, Marc-Antoine EYL-MAZZEGA, cités par Isabelle Lasserre et Alain Barluet dans Le Figaro

Les exportations en ressources énergétiques et le projet Nord Stream sont un moyen pour le Kremlin d'exercer son influence en Europe et de peser sur la relation transatlantique. Gazprom, un "État dans l'État" au cœur du régime installé par le président de la Russie dès son arrivée au...

22/03/2021
Par : Tatiana KASTOUEVA-JEAN, Paul MAURICE, cités par Paul Carcerac dans Le Figaro

Le Spoutnik V n'est pas encore disponible dans l'Union Européenne, mais il sème la zizanie. Dimanche soir, Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, a qualifié le sérum russe de de "vacin de complément", indiquant que l'UE n'en avait "absolument pas besoin".

23/02/2021
Par : Tatiana KASTOUEVA-JEAN, interviewée dans l'émission Les Enjeux Internationaux de France Culture

Divisée entre l'opposition "systémique", adoubée par le Kremlin, et l'opposition "libérale" qui ne soutient pas tellement Alexeï Navalny, l'opposition russe sera sans doute toujours aussi dispersée pour les élections de septembre. Entretien avec la chercheuse Tatiana Kastouéva-Jean.

19/02/2021
Par : Tatiana KASTOUEVA-JEAN, interviewée dans l'émission Carrefour de l'Europe de RFI

Dans la Russie de Vladimir Poutine, le principal opposant politique Alexeï Navalny est emprisonné après avoir été empoisonné, et ses partisans sont arrêtés par milliers. De l’Estonie aux États-Unis en passant par l’Allemagne ou la France, rares sont les pays à ne pas avoir été...