03
oct
2018
Espace Média L'Ifri dans les médias
Julien NOCETTI, cité par Laurent Larcher dans La Croix

Centrafrique, main basse de Moscou

Les Russes sont de plus en plus visibles en Centrafrique. Parmi les objectifs de Moscou : affaiblir la présence française en Afrique.

logo_la_croix.png

À Bangui, ils sont partout. Les voici assurant la formation de l’armée centrafricaine (Faca), encadrant la garde présidentielle, assurant la protection rapprochée du président Faustin-Archange Touadéra. Le drapeau à bandes horizontales blanche, bleue et rouge a fleuri dans la ville tout comme un pin’s aux couleurs de la Russie et de la République centrafricaine (RCA). Dans la rue, des publicités font la promotion de leurs actions dans le pays. Ils accueillent même le président centrafricain à sa descente d’avion.

L’arrivée des Russes s’est accompagnée d’une campagne anti-française dans les médias centrafricains, rappelant les procédés utilisés par Evgueni Prigozhin en Ukraine et en Syrie. « C’est sans doute la véritable motivation des Russes en Centrafrique : nourrir et renforcer le sentiment antifrançais en RCA, affaiblir son influence en Afrique et du coup, sur la scène internationale. Pour Moscou, c’est un objectif à long terme », analyse le spécialiste de la Russie, Julien Nocetti, de l’Ifri. 

Lire l'article sur le site de La Croix

Mots-clés
République centrafricaine RCA Russie