30
juin
2020
Espace Média L'Ifri dans les médias
Paul MAURICE, cité par Salvador Martínez Mas pour Nius. Article publié en espagnol

Merkel et Macron décident de reconstruire l'Europe

La réunion salue la bonne harmonie entre les deux dirigeants avant le début de la présidence européenne de l'Allemagne dans le but d'endiguer la pandémie.

nius.jpg

La présidence allemande du Conseil de l'Union européenne n'a pas encore commencé, mais la chancelière allemande Angela Merkel travaille depuis longtemps à faire de ce rôle de chef de file allemand un succès en ces temps de pandémie.

C'est pourquoi Merkel a reçu lundi le président français, Emmanuel Macron, au château de Meseberg, le lieu de retraite d'été du chef du gouvernement allemand. Merkel et Macron ont dû montrer que le moteur franco-allemand est prêt à profiter de la présidence européenne de l'Allemagne. Ils l'ont fait lors d'une réunion de travail suivie d'une conférence de presse un jour et demi avant le début de la présidence allemande de l'Union européenne.
 
[...]
 
La réunion a permis à l' Allemagne et à la France de souligner l'opportunité de la proposition faite par Merkel et Macron en mai dernier de sortir de la crise causée par le coronavirus. A savoir, la création d'un Fonds de Reconstruction composé d'une dette européenne commune de 500 000 millions d'euros.
 
[...]
 
  • Après cette réunion, "on peut penser que les choses avancent, car Rutte est l'un des principaux opposants au plan franco-allemand" , a expliqué à NIUS Paul Maurice, expert des questions européennes à l'Institut français des relations internationales. IFRI).

[...]

  • Au vu de ces mots, Paul Maurice voit que "la ligne de la présidence allemande est que l'Europe doit être sauvée". "Merkel ne bouge jamais sous une pression politique agressive, mais elle peut être très convaincante", explique l'expert de l'IFRI.

[...]

>> Voir l'article original paru en espagnol sur le site de NIUS (Nueva Información Útil y Sencilla) : « Merkel y Macron deciden la reconstrucción de Europa ».

 
Mots-clés
Angela Merkel Coopération franco-allemande Coronavirus Emmanuel Macron Allemagne France Union européenne