29
juin
2010
Editoriaux de l'Ifri Édito Énergie
Maïté JAUREGUY-NAUDIN, Jacques LESOURNE

Les Etats-Unis et l'Union européenne : le constat de 17 ans d'évolution (1990-2007) Edito Energie, juin 2010

Quatre séries de chiffres suffisent à rendre compte des similitudes et des différences entre les évolutions de l’Europe et des Etats-Unis dans la lutte contre le changement climatique, de 1990, année de la conférence de Kyoto à 2007, dernière année disponible :

 

Les Etats-Unis et l'Union Européenne: le constat de 17 ans d'évolution (1990-2007)

- la croissance du PIB sur la période,
- la variation de la consommation d’énergie primaire, exprimée en tonnes d’équivalent pétrole (TEP) par unité de PIB (l’intensité énergétique),
- la variation des émissions de gaz à effet de serre d’origine énergétique en tonnes de CO2 équivalent par tonne de TEP consommée (efficacité carbone),
- la croissance des émissions totales de gaz à effet de serre d’origine énergétique sur la période.

1. Sur ces dix-sept ans, en monnaie constante, le PIB des Etats-Unis a cru de 66 % et celui de l’Union-européenne de 44 % seulement, cette différence s’expliquant, comme il est bien connu, par une croissance plus forte aux Etats-Unis de la population et du PIB par tête.

2. Dans les deux régions, l’intensité énergétique a baissé, de 26 % aux Etats-Unis et de 30 % en Europe. Cette baisse résulte des transformations des structures économiques et de l’amélioration des conditions d’utilisation de l’énergie.

3. Quant à l’intensité carbone, ratio des émissions de CO2 d’origine énergétique et de l’énergie primaire, elle baisse de 11% en Europe contre 3 % aux Etats-Unis.

4. Le résultat est une augmentation de 16 % des émissions aux Etats-Unis et une baisse de 3 % de ces émissions en Europe.

D’ici 2020, l’UE doit pour atteindre son objectif de baisse de 20 %, améliorer encore de 9% son volume d’émissions tandis que les Etats-Unis s’ils veulent atteindre une baisse de 17 %, par rapport à 1990, doivent baisser leurs émissions en 13 ans de 14%.

Il sera intéressant d’observer les effets de la récession dès que les chiffres de 2008 à 2010 seront disponibles.

 

Mots-clés
changement climatique Etats-Unis Union européenne