28
juil
2021
Notes de l'Ifri Asie Visions
Charles-Emmanuel DETRY

Le dilemme chinois de Trump à Biden : un consensus et trois visions du monde Asie.Visions, n° 122, juillet 2021

Un profond changement d’attitude des États-Unis à l’égard de la Chine s’est produit sous la présidence de Donald Trump.

couv-av_122_page_1.png

Ce revirement exprimerait un nouveau consensus à Washington sur l’échec de la politique d’ouverture (engagement) menée depuis quarante ans. Celle-ci est accusée d’avoir permis l’avènement d’une Chine à la puissance alarmante et guère moins dictatoriale que par le passé. En conséquence, l’inimitié sino-américaine est inévitable et s’impose comme une donnée pour la nouvelle administration Biden.

Cependant, l’unanimité du diagnostic (la Chine est l’ennemie) ne suffit pas à créer un accord sur la politique à suivre (que faire de cet ennemi ?). Un bilan des quatre années écoulées révèle des hésitations qui ne se résument pas aux idiosyncrasies de l’ancien président. Nous proposons d’y voir la manifestation de trois tendances divergentes, qui diffèrent sur la question du type d’ordre international dans lequel les États-Unis et la Chine pourraient coexister.

D'après les premières initiatives de l’équipe de Joe Biden, la mise en récit d’une lutte entre démocraties et autocraties et la nécessité persistante de la coopération placent les Démocrates face au même dilemme que celui de leurs prédécesseurs.

 

 

Le dilemme chinois de Trump à Biden : un consensus et trois visions du monde
Mots-clés
Donald Trump Joe Biden Rivalité sino-américaine Xi Jinping Chine Etats-Unis
ISBN / ISSN: 
979-10-373-0393-6