13
sep
2022
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

Ukraine : un changement d'ère nucléaire Politique étrangère, vol. 87, n° 3, automne 2022

La guerre en Ukraine confirme l'entrée dans un nouvel âge nucléaire. Vladimir Poutine a en effet brandi à plusieurs reprises la menace de l'emploi d'armes nucléaires. Dans ce contexte, il est impératif de repenser la dissuasion et de mettre en oeuvre des stratégies de mise en échec de la « sanctuarisation agressive » pratiquée par la Russie.

La lutte contre la prolifération nucléaire doit être une autre priorité.

  • "La crise déclenchée par l'invasion russe en Ukraine est un révélateur du changement d'âge nucléaire engagé depuis plusieurs années par quelques pays qui s'affranchissent des normes internationales patiemment mises en place depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et souhaitent s'abriter sous l'ombrelle nucléaire pour conforter leurs intérêts.", Jean-Louis Lozier

Dès lors, il convient de réinventer les politiques de réduction des risques, afin de conserver intact le « tabou » de l'emploi d'une arme nucléaire. Si le désarmement nucléaire complet, dans des conditions de sécurité non dégradées pour l'ensemble des acteurs internationaux, doit demeurer un objectif à terme, sa mise en oeuvre à court terme est une chimère. Le comportement de trop d'États, parfois parties au traité d'interdiction des armes nucléaires mais se gardant de condamner l'agression russe sous couverture nucléaire, et les voix des partisans et organisations non gouvernementales le soutenant, influentes à l'Ouest mais inaudibles à Moscou, Pékin ou Pyongyang, ôtent sa légitimité à ce traité.

Le maintien d'une stratégie de dissuasion nucléaire crédible, intégrée à une stratégie globale prenant en compte les effets complémentaires des stratégies conventionnelles, cyber, spatiales et informationnelles, restera le meilleur garant de cette politique de réduction des risques.

 

Jean-Louis Lozier est conseiller du Centre des études de sécurité de l'Ifri. Vice-amiral d'escadre (2S), il a notamment été chef de la division Forces nucléaires de l'État-major des armées et inspecteur des armements nucléaires.

 

Article publié dans Politique étrangère, vol. 87, n° 3, automne 2022.

Ukraine : un changement d'ère nucléaire
Mots-clés
Dissuasion nucléaire guerre en Ukraine Prolifération nucléaire Russie Ukraine