01
déc
2015
Publications Politique étrangère
Olivier KEMPF

L'indirection de la guerre ou le retour de la guerre limitée

Tant les États-Unis que la Russie ont semblé ces dernières années modifier leur conception de l'emploi de la force. Recours au privé, actions d'alliés au sol, leadership from behind pour les Américains. Valorisation des actions spéciales, du renseignement, de la guerre de l'information, et même de la gesticulation nucléaire, pour les Russes. Ces choix stratégiques témoignent sans doute, après l'ascension vers la guerre totale qu'a connu le XXe siècle, d'un retour à l'idée de guerre limitée.

PE4-2015_Couverture

 

 

 

 

PLAN DE L'ARTICLE

- L'indirection stratégique américaine

   * Les moyens souverains

   * Les relais extérieurs

   * Retenue stratégique et leadership from behind

- L'indirection stratégique russe

   * Une prise de conscience née des opérations en Ukraine

   * Guerre hybride ou doctrine Gerasimov ?

   * Éléments de surprise et indirection

- Indirection et guerres limitées

   * Le refus des guerres limitées

   * Le retour des guerres limitées ?

- Les principes d'indirection : jusqu'où ne pas aller trop loin ?

 

Olivier Kempf est docteur en science politique. Il dirige la lettre géostratégique « La Vigie » (www.lettrevigie.com).

 

Article publié dans Politique étrangère, vol. 80, n°4, hiver 2015.

 

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
forces spéciales Guerre de l'information crise ukrainienne Etats-Unis Russie
Liens externes