Vous êtes ici

Observatoire de l’Afrique centrale et australe

Axe_afrique_australe

Depuis 2016, l’Observatoire de l’Afrique centrale et australe au sein du centre Afrique subsaharienne de l’Ifri fournit des analyses régulières afin d’évaluer les évolutions locales et régionales des enjeux politiques et sécuritaires de la zone. Les pays couverts par l’Observatoire sont :

  • Pour l’Afrique centrale : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, Sao-Tomé et Principe et le Rwanda ;
  • Pour l’Afrique australe : l’Afrique du Sud, le Botswana, l’Eswatini (ex-Swaziland), le Lesotho, la Namibie, le Malawi, le Mozambique, la Zambie, le Zimbabwe, la Tanzanie ainsi que Madagascar, les Comores, les Seychelles et Maurice.

L’équipe de l’Observatoire, en lien avec la Direction générale des relations internationales et de la stratégie du ministère des Armées (DGRIS), assure un suivi stratégique de la zone pour définir les priorités et établir les thématiques de recherche ainsi que le contenu des séminaires.

L'objectif de l'Observatoire est à la fois de suivre les tendances lourdes d’évolution politique, économique et sécuritaire de la zone considérée, d’analyser leurs effets globaux sur la stabilité du continent et de coller à une actualité stratégique particulièrement riche dans la région.


Douze rapports d’analyse et deux séminaires par an constituent le cœur de l’activité de cet Observatoire qui se concentre de sur les problématiques suivantes : 

  • La résilience et le renouveau de l’autoritarisme 
  • Le temps des successions 
  • La gouvernance des ressources naturelles 
  • La diversification des partenariats 
  • Les nouvelles dynamiques religieuses 
  • Le développement du crime organisé

 

Calendrier 2016

Conférence, mardi 7 juin: Enjeux politiques et sécuritaires dans les Grands Lacs. Les cas du Burundi et de la RDC.

 

Calendrier 2017

Conférence, lundi 13 mars : Afrique australe : l'avenir incertain d'un "pôle de stabilité"

Conférence, jeudi 19 octobre : L'impact des sanctions internationales en Afrique

 

Calendrier 2018

Conférence, jeudi 26 avril : Angola : de Dos Santos à Lourenço, transition inattendue, transformation durable ?

Conférence, jeudi 13 décembre : La République démocratique du Congo à la veille des élections

 

Calendrier 2019

 

Calendrier 2020

Conférence, jeudi 23 janvier : Le Mozambique en crises

 
 
logo-dgris_petit_format.jpg
 

 

Thierry VIRCOULON

Chercheur associé, Centre Afrique Subsaharienne de l'Ifri

...
Victor MAGNANI

Ancien Chargé de projets, Centre Afrique subsaharienne de l'Ifri

...
21/12/2016

L’islam à Madagascar fait depuis deux ans l’objet d’une très forte couverture médiatique et politique. Cet attrait – aussi massif que soudain – tranche avec le faible nombre d’études sur l’islam à Madagascar. Le dernier ouvrage contemporain traitant de cette thématique, Les Chemins de...

20/10/2016

Depuis 2010, d'immenses gisements gaziers ont été découverts au Mozambique et en Tanzanie, dans un contexte de pleine effervescence de l’industrie pétrolière entre 2003 et 2014, grâce aux prix relativement élevés du cours du brut. Cependant, on constate que depuis la mi-2014, le cours du baril...

08/07/2016
Par : Kris BERWOUTS

Selon la Constitution, le second mandat de Joseph Kabila doit prendre fin en novembre 2016, date prévue de la prochaine élection présidentielle, et le président en exercice ne peut se représenter pour un nouveau mandat. 

29/06/2016

Après une phase de contestation non violente du pouvoir d’avril à juillet 2015, le Burundi est entré, depuis la réélection du président Nkurunziza le 27 juillet, dans une phase de confrontation armée qui se poursuit encore à ce jour. Si pour le moment la basse intensité de ce conflit...

17/05/2016
Par : Habibou BANGRE

Accusant le président Joseph Kabila de vouloir s’accrocher au pouvoir, un large consortium s’est structuré en décembre 2015 sous la forme d’un « Front citoyen » qui dépasse le périmètre habituel des partis d’opposition. Plusieurs organisations de la société civile y jouent un rôle de premier...

26/04/2016
Par : Marc-André LAGRANGE, Thierry VIRCOULON

Depuis 2013 et la victoire des forces armées congolaises et des Nations unies sur la dernière menace sérieuse contre le régime, le mouvement du 23 Mars (M23), la question de la pertinence de la présence onusienne en République démocratique du Congo (RDC) se pose de nouveau. 

Aucun résultat

Aucun résultat