08
juil
2021
Espace Média L'Ifri dans les médias
Laurence NARDON, invitée par Caroline Roux et Axel de Tarlé dans l'émission C dans l'air.

Amazon tout puissant... jusqu'à quand ?

Une page se tourne pour la société Amazon. Son fondateur Jeff Bezos a cédé, lundi 5 juillet, son poste de PDG du conglomérat leader de l’e-commerce. Il reste président du conseil d’administration, mais passe les rênes à un fidèle lieutenant, Andy Jassy. Une prise de recul bien orchestrée par Jeff Bezos qui survient au moment où l’entreprise est plus puissante et diversifiée que jamais.

c_dans_lair_logo.png

La pandémie de Covid-19 n’a pas freiné l’essor d’Amazon en 2020, bien au contraire. Les ventes en ligne ont explosé et le chiffre d’affaires de la firme de Seattle a bondi de 38 %, à 386 milliards de dollars (325 milliards d’euros). L’entreprise est valorisée 1 770 milliards de dollars, et avec 1,3 million d’employés, elle est en passe de devenir le premier employeur privé du monde, après avoir recruté 500 000 personnes en 2020, soit 1 369 par jour. Des chiffres vertigineux pour une société qui a commencé il y a vingt-sept ans ses activités dans le garage de la maison de son fondateur.

Crée en 1994, le groupe est devenu le champion incontesté de la vente à domicile et a investi également d’autres terrains comme l’informatique dématérialisée, l’épicerie, l’intelligence artificielle, la production de films et le sport. Ces dernières semaines, la société a ainsi frappé les esprits en rachetant le studio hollywoodien MGM, puis en mettant la main sur le championnat de football français de Ligue 1, après avoir déjà acquis les droits exclusifs pour plusieurs matchs de Roland Garros. D’autre part, depuis que le Pentagone a indiqué, mardi, qu'il annulait un contrat de cloud computing avec son rival Microsoft, l’entreprise peut désormais espérer décrocher un contrat géant pour le cloud du Pentagone. Une annonce qui a fait bondir l'action Amazon en Bourse et la fortune de Jeff Bezos, désormais estimée à 211 milliards de dollars.

Une success story pour un groupe néanmoins aujourd’hui scruté et dont la place dans l’économie mondiale interroge. Car si Jeff Bezos passe les rênes d’Amazon à son bras droit quitte-t-il pour autant le navire gigantesque qu’il a piloté pendant tout ce temps ? L’empire Amazon est-il devenu trop puissant ? Enfin au-delà de la firme de Seattle, d’autres géants sont dans le viseur des Etats : les GAFA. Chine, Etats-Unis, Europe…Comment les pays entendent-ils réguler les GAFA ?

Invités :

  • Sophie Fay, journaliste au service Économie - L’Obs
  • Robin Rivaton, économiste, membre du conseil scientifique de la Fondapol
  • Laurence Nardon, chercheuse, responsable du programme "Amérique du Nord" de l'Institut français des relations internationales (IFRI)
  • Sylvie Matellyn, économiste, directrice adjointe de l'IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques)

 

>> Une émission à regarder sur le site de France TV.

Mots-clés
COVID-19 Google Apple Facebook Amazon Microsoft GAFAM technologie numérique Etats-Unis