10
sep
2020
Espace Média L'Ifri dans les médias
Paul MAURICE, cité par Ninon Renaud dans Les Echos

Pourquoi l'Allemagne aura du mal à tourner la page Merkel

A l'aube du départ de la chancelière, les défis sont nombreux pour l'Allemagne. Le temps manque désormais à Angela Merkel pour les relever elle-même. Mais sa capacité à préserver l'économie allemande dans les prochains mois déterminera le profil de son successeur et les chances de la CDU de conserver la direction du pays.

les_echos.jpg

Il y a un an, Angela Merkel semblait à bout de souffle, usée par un règne de plus de quatorze ans n'en finissant plus de s'achever. Puis a surgi le coronavirus : la pandémie a remis en selle la gestionnaire de crise sans pareil qu'est la chancelière allemande. Malgré les sollicitations, son refus de briguer un cinquième mandat après l'automne 2021 ajoute sans doute à son aura : 61 % des personnes interrogées outre-Rhin à la fin août par l'institut Civey se disent satisfaites par sa gestion de la pandémie.

[...]

La planification est le maître mot, car en réalité « tous ces enjeux, ce n'est pas Angela Merkel qui les réglera », prévient Paul Maurice, chercheur au Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) à l’Ifri.

[...]

Voir l'article sur le site Les Echos (réservé aux abonnés)

 

Mots-clés
Angela Merkel économie allemande Union chrétienne-démocrate d'Allemagne CDU Allemagne Europe