29
avr
2022
Espace Média L'Ifri dans les médias
Paul MAURICE, cité par Birthe Pedersen dans Kristeligt Dagblad

L'Europe devient plus française avec Macron comme capitaine

Le président français fera tout pour lancer une nouvelle ère de coopération européenne. Mais les Allemands sont sceptiques quant à la volonté des Français de donner le ton en Europe.

kristeligt-dagblad.png

Bien sûr, c'est avant tout aux Français et aux électeurs qu'Emmanuel Macron adressait dimanche soir son premier discours de président réélu.

Mais il avait également un message pour l'Europe lorsqu'il est sorti au son de l'hymne européen "Ode à la joie" de l'Allemand Ludwig van Beethoven et qu'il a parlé avec le plus célèbre des monuments français, la tour Eiffel, en arrière-plan : "La France est de retour".

La parenthèse électorale est fermée et un président pro-européen reste à la tête du deuxième plus grand pays d'Europe. Un président avec "un projet ambitieux pour l'indépendance de notre pays et l'Europe", comme il l'a dit dans son discours de victoire.

Et c'est avec de toutes nouvelles opportunités que se concrétise cette ambition européenne, selon notamment les médias internationaux, qui ont désigné sans hésitation le président français comme le nouveau leader de l'Europe.

[...]

« Emmanuel Macron et Olaf Scholz pourraient être le nouveau couple de partenaires qui fait avancer l'Europe, à un moment où l'Allemagne et la France ont toutes deux trois ou quatre ans devant elles sans élections », Paul Maurice, spécialiste des relations franco-allemandes à l'Institut français des relations internationales

[...]

  • Mais si Emmanuel Macron veut faire entrer la coopération européenne dans une nouvelle ère, il aura besoin de la chancelière allemande, souligne Paul Maurice, spécialiste des relations franco-allemandes à l'Institut français des relations internationales, l'IFRI.

 

« Le moteur franco-allemand a toujours été la force motrice lorsque l'Europe a fait de grands pas en avant vers une coopération plus étroite. C'est le cas lorsque le président français Giscard d'Estaing et le chancelier allemand Helmut Schmidt conviennent de créer l'Union monétaire européenne en 1979. Et encore en 1992, lorsque François Mitterrand et Helmut Kohl se sont mis d'accord sur le traité de Maastricht et la monnaie unique dans le sillage de la réunification allemande. Emmanuel Macron et Olaf Scholz pourraient être le nouveau binôme qui fait avancer l'Europe à un moment où l'Allemagne et la France ont toutes deux trois ou quatre ans devant elles sans élections », déclare Paul Maurice.

[...]

 

>> Lire l'article original paru en danois sur le site du Kristeligt Dagblad (réservé aux abonnés) : « Europa bliver mere fransk med Macron som kaptajn » <<

Mots-clés
élection présidentielle française 2022 Emmanuel Macron Olaf Scholz Présidence française du Conseil de l’Union européenne 2022 Relations franco-allemandes Union européenne Allemagne Europe France