09
mai
2006
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Andrew MONAGHAN

La Russie, l'Otan et l'UE : un triangle pour la sécurité européenne ou une nouvelle "Entente" ? "Russie.Nei.Visions", n° 10 (a), mai 2006

capture_rnv_10a_fr.jpg

Les relations entre la Russie, l'OTAN et l'UE sont d'une grande importance pour leur propre sécurité ainsi que pour la sécurité régionale. Les compétences et responsabilités de chacune des trois parties se complètent ; elles offrent un cadre approprié pour contrer les menaces militaires et celles relevant de la soft security. En effet, des progrès importants ont été accomplis, des cadres institutionnels ont été créés, et un certain de nombre de coopérations pratiques se sont instaurées. Replacés dans le contexte historique de la confrontation Est-Ouest, ces progrès sont spectaculaires : il aurait été difficile de prévoir un tel développement, il y a seulement 10 ou 15 ans. Cependant, ce 'triangle' n'existe pas en tant que tel, car les relations entretenues par chacun des partenaires avec les deux autres sont traversées par des ambiguïtés, contradictions et conflits d'intérêt. En outre, même si les dirigeants des trois parties souhaiteraient le renforcement de leurs relations, des groupes s'y opposent pour différentes raisons. Cette opposition gêne considérablement la coopération. Cela explique pourquoi le partenariat UE-OTAN demeure problématique à bien des égards, et que les relations Russie-Occident n'ont toujours pas franchi le seuil au-delà duquel le retour en arrière, vers l'époque de confrontation, serait impossible.

 

La Russie, l'Otan et l'UE : un triangle pour la sécurité européenne ou une nouvelle "Entente" ?