20
mar
2014
Politique étrangère Articles de Politique étrangère
Jacques FONTANEL

Le commerce international est-il un facteur de paix ?

couv_politique_étrangère_1_2014

Résumé

La théorie du « doux commerce » de Montesquieu n’a cessé d’être débattue. Ses plus virulents opposants ont été les marxistes, pour qui les échanges commerciaux entre économies capitalistes procèdent de l’exploitation du prolétariat et conduisent à l’impérialisme et à la guerre. La chute du bloc communiste n’a pas clos la controverse. Aujourd’hui, certains économistes affirment que l’interdépendance est un facteur de stabilité, tandis que d’autres soutiennent qu’elle favorise la montée des tensions.

Jacques Fontanel est professeur d’économie à l’université Pierre Mendès France de Grenoble.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 79, n° 1, printemps 2014.

Mots-clés
Grande Guerre Commerce international OMC
Liens externes