20
mar
2014
Politique étrangère Articles de Politique étrangère

L'Allemagne : le passé qui ne passe pas

couv_politique_étrangère_1_2014

Résumé

La responsabilité allemande dans les deux conflits mondiaux renvoie, entre autres, à la volonté du militarisme allemand de se soustraire au contrôle du politique, ainsi qu’à l’immersion de la Wehrmacht dans une idéologie et un État nazis dont elle n’a jamais vraiment contesté les ordres. C’est ce double héritage qu’entendent rejeter l’Allemagne fédérale et sa Bundeswehr, dans le fonctionnement et la doctrine de cette dernière, fût-ce au prix d’une atrophie de sa volonté et de ses moyens d’agir.

Hans Stark, secrétaire général du Cerfa à l’Ifri, est professeur de civilisation allemande à l’université de Paris-Sorbonne.

Article publié dans Politique étrangère, vol. 79, n° 1, printemps 2014.

Mots-clés
Grande Guerre Allemagne
Liens externes