19
mai
2020
Débats Visioconférence
Paris
de 17:00 à 18:00
Cet évènement est public.
shutterstock_1686019495.jpg

Le système international saura-t-il se défendre du virus ? Visioconférence

thierry_de_montbrial_edito.jpg

Une visioconférence avec Thierry de Montbrial, fondateur et président de l'Ifri, membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Débat modéré par Isabelle Lasserre, rédactrice en chef adjointe au service étranger du Figaro, spécialiste des questions diplomatiques et stratégiques.

A quoi ressemblera le monde après le Covid-19 ? La pandémie est-elle le révélateur d'un monde nouveau qui vient ? Quels seront les nouveaux rapports de force entre les grandes puissances ? Quelles conséquences régionales et internationales de la crise actuelle ? De nouvelles solidarités vont-elles émerger au niveau international sur lesquelles rebondir avec une vision profondément repensée d’un inévitable multilatéralisme ?

 

« Le grand sujet des prochaines années et décennies n’est pourtant pas de mettre un terme à la mondialisation. Mais pour que celle-ci ne se brise pas sur d’autres pandémies sanitaires ou peut être numériques (imagine-t-on une pandémie numérique à l’ère de l’Intelligence artificielle ?), les États doivent se concentrer sur leur responsabilité première, qui est d’assurer la sécurité au sens large de leurs citoyens. La défense et donc les forces armées, la santé, la technologie, la monnaie sont au cœur de la sécurité. Et donc de la paix. Face à la rivalité sino-américaine, l’Union européenne est plus nécessaire que jamais, mais elle n’a pas de leader. En tous cas, les rares candidats au leadership n’ont pas de suiveurs », Thierry de Montbrial, Éditorial, avril 2020

 

Visioconférence - les codes d'accès seront communiqués aux inscrits par mail la veille du débat

 

 

Contact avec les organisateurs: 

Pour plus d'informations sur le débat, veuillez contacter Doïna Romanenko, directrice de cabinet du président de l'Ifri : romanenko@ifri.org

Publications en lien avec l'événement
Mots-clés
Coronavirus COVID-19 Gouvernance mondiale