04
sep
2018
Espace Média L'Ifri dans les médias
Des manifestants de droite crient derrière une rangée de policiers à Chemnitz, en Allemagne, le 1er septembre 2018
Nele Katharina WISSMANN, invitée dans l'émission "Du Grain à moudre" sur France Culture

L'Allemagne est-elle démunie face à l’extrême-droite ?

Les manifestations anti-migrants se succèdent depuis plus d’une semaine à Chemnitz, en Allemagne. Face à l’émergence d’un discours raciste décomplexé, les autorités semblent avoir été prises de cours. Comment l’Allemagne peut-elle endiguer cette montée de l’extrême-droite ?

France Culture

Les organisateurs n’en espéraient pas tant : 50 000 personnes ont assisté à un concert contre la xénophobie hier soir à Chemnitz, dans l’est de l’Allemagne. Certes, le concert était gratuit, mais cela n’enlève rien à la démonstration de force proposée par le public, en réaction aux manifestations, parfois violentes, organisées depuis plusieurs jours dans la ville par l’extrême-droite.

C’est la mort d’un homme, tué quelques jours plus tôt de plusieurs coups de couteau, qui a servi d’élément déclencheur. Le principal suspect est un demandeur d’asile irakien : preuve de la dangerosité des immigrés pour le parti AfD (Alternative für Deutschland), qui s’était déjà emparé d’un autre fait divers il y a quelques mois, cette fois dans l’ouest du pays, pour dénoncer la présence des migrants sur le sol allemand.

Il faut dire que le sujet est particulièrement inflammable en Allemagne. Il y a un an, suite à une campagne dénonçant la politique migratoire menée par Angela Merkel, l’AfD faisait son entrée au Bundestag, le Parlement allemand : une première pour l’extrême-droite depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Depuis, il semblerait qu’un tabou a été levé : l’Allemagne se découvre plus xénophobe qu’elle n’imaginait l’être. D’où sans doute la difficulté, pour une partie de la classe politique, à trouver la réponse adéquate pour endiguer cette irrésistible progression.

"L’Allemagne est-elle démunie face à l’extrême-droite ?"

INTERVENANTS

  • Johann Chapoutot, professeur d'histoire contemporaine à la Sorbonne, spécialiste d'histoire de l'Allemagne
  • Nathalie Versieux, journaliste correspondante du journal Suisse Le Temps et de Radio France à Berlin
  • Nele Wissmannchercheuse associée à l'IFRI, spécialiste de l'Allemagne et des migrations

Ecouter le podcast.

 

Mots-clés
AfD extrême droite en Allemagne Immigration Allemagne