13
avr
2018
Publications Etudes de l'Ifri
Aldo LIGA

"Playing with Molecules": The Italian Approach to Libya Etudes de l'Ifri, avril 2018

Cette étude met en lumière la manière dont la politique étrangère italienne a choisi en Libye de traiter avec les divers éléments, ou « molécules », d’un pays entré en décomposition.

couv_aldo_ligal_2018.jpg

La politique impulsée par le gouvernement Gentiloni, et en particulier le ministre de l’Intérieur Marco Minniti, a composé avec les différents acteurs pour « repriser » et stabiliser le terrain, afin de mieux gérer les flux de migrants et les activités illégales en Méditerranée, mais aussi de sécuriser l’approvisionnement énergétique de l’Italie. Cette approche « moléculaire » est à double tranchant : alors que les flux migratoires  se sont réduits, que les relations économiques s’intensifient et que les coopérations informelles créent de nouveaux espaces de dialogue, le manque de vision stratégique dans la mise en avant de nouveaux acteurs pourrait nuire aux perspectives de paix et in fine, aux relations entre l’Italie et la Libye.

Aldo Liga, diplômé de Sciences Po, est un analyste indépendant sur la zone Afrique du Nord et Moyen-Orient, ainsi que sur les questions énergétiques.

Ce contenu est disponible en anglais : "Playing With Molecules": The Italian Approach to Libya.

l'IFRI vous conseille également
Mots-clés
crise libyenne Crise migratoire Italie Libye
ISBN / ISSN: 
978-2-36567-861-2