02
déc
2019
Notes de l'Ifri Potomac Papers
Sébastien MORT

Les médias conservateurs dans la campagne de 2020 : un soutien unanime au président ? Potomac Papers, n° 38, Ifri, décembre 2019

Des années 1920 aux années 1980, la presse américaine a respecté de strictes règles de déontologie, centrées sur une exigence d’objectivité et d’équité. À partir des années 1930, le centre de gravité politique du pays va se situer du côté progressiste et les titres de presse conservateurs seront peu nombreux.

couv_potomac_38_page_1.jpg

Le vaste effort de dérégulation engagé par l’administration Reagan permet l’émergence d’un puissant écosystème médiatique conservateur à la fin des années 1980. Animés par des vedettes telles que Rush Limbaugh, les « talkshows radiophoniques conservateurs » sont diffusés par de très nombreuses radios locales émettant en bande AM. Créée en 1996, la chaîne Fox News connait le succès à partir des années 2000. S’y ajoutent de nombreux sites d’information en ligne proches de l’extrême-droite.

Dans un premier temps, ces médias entretiennent des liens conditionnels avec le Parti républicain. La nécessité de conserver un public fidèle, pour des raisons économiques, implique de respecter sa grande exigence en termes d’orthodoxie conservatrice. Depuis 2015, et malgré ses positions politiques et sa vie privée peu conformes aux dogmes conservateurs, de nombreux médias conservateurs se sont ralliés au président Trump. Si les plus connus sont Fox News et le site d’information en ligne Breitbart, les plus loyaux sont sans doute les réseaux de télévision One America News Network (OANN), et Sinclair Broadcasting Network, respectivement câblés et hertziens.

L’arrivée de Bill Shine à la programmation de Fox News en 2016, en remplacement de Roger Ailes, a renforcé le trumpisme de la chaîne. Elle reprend alors les thèmes xénophobes du site Breitbart - par ailleurs en perte de vitesse. Malgré le départ de nombreux animateurs modérés, le service d’information et les émissions en journée restent relativement critiques vis-à-vis du président. En revanche, la matinale Fox and Friends et les émissions du soir montrent une relation fusionnelle avec ce dernier. De nombreuses infox venues de sites très radicaux circulent d’ailleurs entre les deux, dans un phénomène de renforcement mutuel.

Mais des surprises ne sont pas à exclure puisque le Drudge Report, un site d’information d’extrême-droite, se montre aujourd’hui critique du président dans le contexte de la procédure d’impeachement.

 

mort_medias_conservateurs_campagne_2019.pdf