04
avr
2019
Notes de l'Ifri Russie.NEI.Visions
Moscou, 2018

Les milices russes et leur utilisation à l’intérieur et à l’étranger Russie.Nei.Visions, n° 113, Ifri, avril 2019

Le monde des milices occupe une place unique dans la Russie post-soviétique.

couv_rnv113_fr_page_1.jpg
Les milices russes et leur utilisation à l’intérieur et à l’étranger Télécharger
1.16 Mo

Il se trouve à l’intersection des institutions étatiques, des mécanismes de patronage, des structures criminelles et d’un activisme illibéral issu de la base. Les milices constituent également l’un des principaux instruments de la « guerre hybride » menée à l’étranger par le Kremlin : celui-ci leur confie des tâches traditionnellement dévolues aux services de renseignement, et peut ainsi nier de façon plausible toute implication directe de l’État. Les milices semblent donc vouées à jouer un rôle croissant dans le maintien de l’ordre, les affaires militaires et le renseignement en Russie – aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières.

Marlène Laruelle est professeur à l’Université George Washington (Washington DC), vice-directrice de l’Institut pour les études européennes, russes et eurasiennes (IERES) et co-directrice du programme PONARS-Eurasia. Depuis janvier 2019, elle est chercheuse associée au Centre Russie/NEI de l’Ifri.

Mots-clés
idéologie Nationalisme Sécurité Russie
ISBN / ISSN: 
978-2-36567-959-6