02
oct
2015
Publications Ouvrages de l'Ifri

L'entreprise, un opérateur des politiques migratoires? Etude de l'Ifri, octobre 2015

Les politiques migratoires et plus particulièrement les règles qui encadrent le recrutement d’un travailleur étranger interfèrent avec le processus de recrutement des entreprises françaises. La complexité et les délais des procédures administratives, la difficulté à accéder à des informations claires sur celles-ci et l’imprévisibilité de l’issue du processus de recrutement d’un travailleur étranger entrent en tension avec les objectifs de développement économique et de compétitivité de l’entreprise.

migpat2.png

Les politiques migratoires ont également un impact sur la relation entre le recruteur et ces salariés pas tout à fait comme les autres. Les règles qui encadrent l’entrée et le séjour des étrangers en France donnent de nouvelles responsabilités aux entreprises qui sont tenues de contrôler le statut administratif des candidats et des salariés étrangers. Or, les recruteurs ne sont pas toujours en mesure d’effectuer ces contrôles et expriment leur gêne à assumer ces responsabilités qu’ils assimilent à des actions policières. Mais ces responsabilités imposées par la règlementation française poussent un certain nombre de recruteurs à développer l’accompagnement administratif mais aussi social des candidats et salariés étrangers et ainsi à jouer un rôle clé dans le parcours des étrangers en France. Par conséquent, de par ses actions de contrôle et d’accompagnement social, professionnel et administratif des étrangers, l’entreprise apparaît comme un opérateur à part entière des politiques d’immigration.

Cette étude constitue un des résultats du programme de recherche « migrations et patronat » initié en 2011 par le Centre migrations et citoyennetés. Elle s’appuie sur une enquête de terrain menée de septembre 2013 à juillet 2014 au sein de quatre entreprises françaises permettant d’observer les pratiques de recrutement de travailleurs étrangers et de mettre l’accent sur les perspectives propres aux responsables de ces entreprises.

Voir également la synthèse et les recommandations du Centre migrations et citoyennetés sur l’impact des politiques migratoires sur les entreprises françaises.

 

L'entreprise, un opérateur des politiques migratoires ?
Mots-clés
migrations
ISBN / ISSN: 
978-2-36567-451-5